Varanasi (décembre 2007)




sistereden

Les voyages, l'Asie surtout, m'inspirent et depuis peu Paris.
12 Commentaires
  1. tres interessant sistereden.. si on se donne la peine de regarder tous les détails, on peut imaginer le déroulement de la journée..
    les lumieres et la composition sont vraiment bien équilibrées.. bravo 😉

  2. Bien d’accord. C’est déroutant car on ne sait pas ou regarder, mais partout où l’œil se porte, il y a quelque chose. Et cette théière pil poil au centre qui tient toute l’image. Un superbe exemple de compostion, ou plutôt d’anti-composition.

  3. .. avec un antihéros qui nous tourne le dos (c’est pour rire..)

  4. Deux objets me gènent également d’une part comme le dit
    philippe | photofloue la théière parfaitement centrée (pour faire le point ?)
    2. Le seau en plastique qui ne fait pas très “tradi”
    D’autre part, les blancs du fond, mais je sais qu’avec cette lumière,
    c’est ingérable.

  5. Il y a de nombreux objets et éléments graphiques qui se répondent. Le seau est en relation avec le panier mais aussi avec les jarres. Et quoi de plus authentique qu’un seau en plastique ?!

  6. J’aime beaucoup cette image. J’y retrouve quelque chose de spécifique à la lumière de l’Inde, à la fois intense et voilée par les fumées, ce que retraduit le blanc du fond. J’aime aussi ce côté disparate où la poterie voisine avec le plastique, comme dans tout le pays se côtoient le traditionnel et la modernité la plus agressive.

  7. jean-Marc: qu’est ce que ça veut dire: le seau ne fait pas tradi.. !!
    lis ce qu’à écrit Still..tradition-modernité agressive: c’est ça le charme de ces pays..
    Cette photo est superbe d’équilibre et de lumière..

  8. Entièrement d’accord avec Flo … encore ! 😉

    Cela dit, je pense que tirée plus dense, surtout au niveau des ombres que je trouvé pâlotes (nivellement numérique des contrastes ?), elle serait encore plus forte car plus “proche”, plus “intime” avec le sujet, mais bon …

  9. Et bien moi je n’arrive pas à me faire à cette photo. Où faut-il regarder ? Elle est touffue, sans conducteur, découpée en zones mal équilibrées, lourdes, et et qui ne s’auto-suffisent pas. Désolé sistereden, je ne marche pas du tout 🙂

  10. @Yvap : tu as peut-être raison sur la densité des ombres.
    J’aime beaucoup l’ambiance.

  11. D’accord avec tout le monde (hé hé..) mais donc, un peu avec Tristan aussi : une suggestion, couper presque toute la bande de béton qui forme le très inutile socle de la photo et éloigne le spectateur que nous sommes…

  12. Merci pour vos commentaires.
    Je comprends que l’image désoriente un peu mais pour moi, et comme l’a remarqué Philippe, elle s’organise autour non pas de la théière mais du petit pot à eau (lota)utilisé pour les ablutions. Sacré et profane voisinent ici tout naturellement.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.