Un clin d’œil à Berouette




Estienne

Apprenti en argentique avec ses labos rouges aux odeurs lourdes de leurs soupes chimiques avant d'évoluer vers le numérique et ses MégaOctets électroniques impalpables et inodores, depuis 50 ans mais toujours Photographe Amateur
4 Commentaires
  1. En effet, cette photo me rappelait quelque chose.
    Plus minimaliste, et plus graphique. Très beau aussi !

  2. D’accord avec JF, celle ci a l’avantage de ne pas être parasitée par le décor ambiant.

  3. C’est mon coté “minimaliste”. J’aime extraire de la réalité qui m’entoure des parcelles d’ombre ou de lumière, il y en a partout même aux milieu des gravats, même au milieu des fleurs. C’est vraiment l’un de mes plaisirs essentiels en photo … mais je ne suis pas le seul ! 🙂

  4. Belle composition !

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.