La “Casa Batllo” a des allures de bathyscaphe …




Estienne

Apprenti en argentique avec ses labos rouges aux odeurs lourdes de leurs soupes chimiques avant d'évoluer vers le numérique et ses MégaOctets électroniques impalpables et inodores, depuis 50 ans mais toujours Photographe Amateur
5 Commentaires
  1. Nous voila métamorphosés en insecte aquatique, troublant.

  2. Entre l’insecte et le végétal. Pour les matières transparentes / translucides, le tirage est optimal, sans réduire les armatures à du noir pur.

  3. Plutôt un insecte sur l’eau. Vue originale !

  4. Merci à vous trois de m’avoir suivi tout en haut de la cage d’escalier de la Casa Batllo et de vos commentaires !

  5. Jules Verne ne l’aurait pas renier … l’effet est étonnant et les lumières délicates.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.