Estienne

Apprenti en argentique avec ses labos rouges aux odeurs lourdes de leurs soupes chimiques avant d'évoluer vers le numérique et ses MégaOctets électroniques impalpables et inodores, depuis 50 ans mais toujours Photographe Amateur
3 Commentaires
  1. Un peu terne non ?

  2. La petite dimension ne rend pas hommage à cette armée imposante qui s’avance.

  3. @ Mr HR : terne comme le brouillard qui a effacé le versant d’en face qui se laisse deviné quand même …
    @ Jean F. : C’est vrai qu’elle n’est pas à son avantage en petit format.
    Merci à tous les deux de votre avis !

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.