Oléotype sur papier Japonais KOZO 42gr marouflé sur SHIRAMINE 110gr.




7 Commentaires
  1. Pas vraiment de gris sur cette jolie image.

  2. Dans certaines réalisations par ce procédé présentées sur votre site, le lien avec l’empreinte photographique subsiste. Ici il est très ténu (ou du moins je ne sais pas l’identifier!). L’aspect final me rappelle celui de la taille-douce.

  3. on est en effet très loin du noir et blanc mais une fois n’est pas coutume … comme JLB le souligne, le résultat est subtil mais s’approche plus de la gravure dans ces tons et la délicatesse du trait.

  4. Monsieur HR : Si, si, je confirme, l’encre utilisée est bien noire. La teinte légèrement orangée est celle de l’éclairage lors de l’exposition. Au même titre que les vues qui vont suivre.
    JLB : c’est vrai que par rapport au cliché original, certains détails ont disparu. D’une part, c’est un des grands attraits de ce procédé qui permet de moduler et d’interpréter à l’envie la photo. D’autre part, dans le cas présent et comme indiqué, cet oléotype est fait sur un papier Japonais. Il n’y a qu’une seule couche de gélatine, à 5% qui permet de conserver une certaine rugosité de surface. Et cette rugosité ne permet pas, ou mal, de conserver les très fins détails. C’est un parti pris dès le départ.

    JLB et Adrien : même si la série que je vais vous présenter au fur et à mesure ici ne le laisse pas trop entrevoir, interface écran oblige, on est loin de la gravure taille douce. C’est vrai qu’avec ce papier, comme dit plus haut, la rugosité donne une tendance certaine, mais il y a toute la palette de gris entre le noir et le blanc. Mais ce n’est pas du piqué de chez piqué numérique, çà n’a rien à voir.

    En tous les cas, merci de vos remarques,

    A+

  5. Le résultat est magnifique … mais, comme dans les concours, même sublime, on est complètement hors sujet !
    J’admire les gens qui, comme toi, prennent le temps de travailler avec ces techniques ancestrales avec des résultats incertains mais il faudrait rester ici dans notre cadre habituel du N&B : bravo quand même ! 🙂

  6. Je veux bien, mais qu’est-ce exactement le cadre habituel du N&B ?

  7. Le Noir & Blanc sur La Vie en Gris … 🙂

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.