Je suis au milieu du monde…




blagapart

longue histoire...
8 Commentaires
  1. C’est du chinois le breton. Traduction exigée!

  2. J’ai toujours un peu de mal avec les virages trop soutenus et celui-ci est dans le genre brutal. Et moi aussi, j’aimerai bien connaitre la traduction du slogan breton …

  3. Et au verso ?

  4. Tu t’exposes à la réprobation avec des virages un peu soutenus et ce n’est pas récent sur ce site ( https://www.lavieengris.com/?p=29868 ).
    Peut-être mieux accepté si le boss agrée.
    https://www.lavieengris.com/?p=40561

    Personnellement j’ai du mal à cerner l’esthétique romantique en photo de paysage.
    Dire de soi et du monde et recevoir (et partager) ce dévoilement.
    Pour l’aboutissement formel, c’est une forme de suicide par lassitude ou bien le Nirvana. 🙂

  5. La terre et la mer même peu visible, la couleur violette habille bien sa nostalgie.

  6. @Hervé: l’avis du chef incite certains à prendre certains …virages dans leurs opinions.
    Pour le romantisme en photographie, on peut le voir dans la vision un peu nostalgique des traces du passé, ruines végétalisées, vieilles pierres déstructurées ou, à notre époque, usines à l’abandon, vestiges urbains de l’âge d’or industriel…
    @HR : au verso :
    Le ciel est bleu, la mer est verte
    Laisse un peu la fenêtre ouverte.

    Son baiser me brûle toujours
    Est-ce là ce qu’on dit l’amour
    Son bateau mouillait dans la rade
    Chassant les rêves de la nuit
    Au jour naissant il s’est enfui
    Pour rejoindre les camarades

    Je l’ai vu monter sur le pont
    Et si je ne sais pas son nom
    Je connais celui du navire
    Un navire qui s’est perdu
    Quant aux marins nul n’en peut plus
    Rien dire

    Le ciel est bas, la mer est grise
    Ferme la fenêtre à la brise.

    ps: cette chanson de Suzy Solidor est evidemment une incitation aux virages prononcés.

  7. Merci Blagapart pour cette citation de la Solidor qui était autrefois vénérée dans ma famille.

  8. Merci de cette définition du romantisme…très nostalgique alors!

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.