6 Commentaires
  1. La hauteur crée un immense vide et on a l’impression d’être un nain dans une demeure de géants : sensation vertigineuse ! Après la “filature”, quel décalage !

  2. @Estienne: petite pause en ce qui concerne le végétal exubérant, mais je ne pourrai pas m’empêcher d’y revenir. 🙂

  3. le tirage est toujours aussi délicat mais le sujet ne me touche guère …

  4. Bel emboîtement des volumes !

  5. Les volumes et les lignes sont très purs mais la surface carrelée n’est pas très séduisante à mon avis.

  6. @Mr HR, Cette surface carrelée s’explique par le fait qu’il s’agit des cuisines d’un monastère (Alcobaça / Portugal)…un espace assez particulier car d’une surface réduite au sol mais d’une grande hauteur et équipé d’une hotte monumentale (à droite). Ce qui a attiré mon regard, c’est le jeu des lignes (corniches, arêtes, ouvertures) à placer dans le cadre. Bonne soirée.

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.