3 Commentaires
  1. Un face à face intriguant.

  2. On peut regretter la surexposition de la vue/fenêtre… ou l’accepter comme la trace visible de la lumière aveuglante (ou de la chaleur accablante) qui règne à l’extérieur, par opposition à la douce pénombre où se détache “soeur S”. Cependant, même dans la seconde optique, un peu plus de détails dans cette zone surexposée ne nuirait pas.

  3. D’accord avec JLB : la surex de la fenêtre est génante !

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.