7 Commentaires
  1. Le passant n’a pas l’air effrayé: le titre est bien choisi.

  2. Pas plus de recul ? Dommage car là, il manque la base de ce clocher en péril ainsi que les jambes du spectateur …

  3. Pas de pied …justement pas de pied…. Ce cadrage nous montre combien cet édifice manque de fondation ou…. de fondement.
    Le petit bonhomme semble si désuet et pourtant tellement volontaire
    Avec ses jambes, l’image, serait suffisamment classique pour un appel d’offre à la reconstruction du patrimoine local.
    Sans, elle laisse place à l’incertitude
    Bancal, c’est ça bancal, tout comme la raison d’être du bâtiment.

  4. Les autoportraits se multiplient ces jours ci

  5. @ Adélaïde : das ce cas, pourquoi ne pas aller au bout de cette logique en mettant le contrefort vertical ? Mais ce ne serait pas le même titre … 🙂

  6. pour rester dans le propos d’Estienne pourquoi pas un cadrage 3:2 vertical … sinon il splendide ce campanile, c’est où ?

  7. Curieux style : c’est où ? Est-ce que les basses des orgues ne donnent pas trop fort ? 🙂

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.