OlivMo

Pas trop fan des photographies de couchers de soleil, surtout en couleur .... Jusqu'à présent en tous cas... Quoique, il y a quand même quelques exceptions...
10 Commentaires
  1. Qu’elle était belle la mécanique !
    L’avenir en arrière plan comme incertain.
    Un bon retour !

  2. ça me rappelle les bulletins radio pour la batellerie : “barrage de…, 2 poutrelles levées”. J’aime.

  3. “Les jeux de mots laids font les gens bêtes !”

  4. Cela fait plusieurs fois que je reviens sur cette photo sans trouver ce qui me dérange … peut-être l’arrière-plan qui, malgré des tonalités plus douces, brouille la lecture des mécanismes du premier plan …
    En attendant, cela fait plaisir de te revoir ici 🙂

  5. Beaux rouages. 🙂
    Belles dents. 🙂
    Peux-tu me dire où la vue a été prise? Je me le demande.

  6. @ M. HR: la mécanique fonctionne toujours au présent!
    L’arrière plan en chantier, comme l’avenir… 🙂
    Merci de ton accueil, l’année 2015 a été éprouvante, je remonte la pente mais doucement…
    @ Jean Fraipont: pas de batellerie sur la Sauldre, merci de ton passage! 🙂
    @JMP: ?…
    @ Estienne: merci de ton accueil, tout ce dont j’ai besoin en ce moment, c’est du plaisir partagé.
    @ Brigitte Ghilain: Sur une passerelle technique enjambant la Sauldre à Romorantin (41)
    Merci de ton passage. 🙂

  7. J’aime le premier plan mais suis moins fan du second, je rejoins Estienne y compris pour saluer ce retour.

  8. Le titre joue sur les motas: les grues ( pendent) les rouages ‘ cremaillère) et donc, “les jeux de mollets font les jambettes” !

  9. En évoquant la mécanique au passé, je n’étais pas loin de la vérité pour ce qui est de Romo.
    Les grues au fond, c’est peut être un avenir qui se construit, mais, effectivement, je le sens très incertain.
    Les roues dentées, c’est un peu celle de l’histoire qui avance. Mais a t elle un sens ?

  10. @ Michael S: Merci de ton avis et de ton accueil. 🙂
    @ JMP: Merci de tes éclaircissements :-)je n’avais pas été jusqu’à inclure les grues dans mon titre mais c’est vrai que…
    @ M. HR: Si l’histoire a un sens, je crois qu’ici bas, il nous échappe complètement. Mais une chose est sûre, on y va.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.