11 Commentaires
  1. Etrange; le musicien semble ne pas etre dans le même espace lumineux que les spectateurs.
    Comme si il avait ete detouré pour recevoir un traitement different du reste de l’image.

  2. il s’éclaire avec un projecteur installé au sol qui donne cet effet…;-)

  3. On dirait bien un des candidats de “Ze voillsse”( en français dans le texte) . Ce qui expliquerait sa popularité. Les foules ne se mobilisant que pour ce qu’elles ont vu dans leur sacro-saint poste de tévé !

  4. @Philippe: Ok je comprend mieux.

  5. Le musicien est plus attiré par la photographie que part le public.Comme dit Sylvain il n’est pas dans le même espace surtout dans sa tête.
    Pourtant la gloire passe par le public et non par les images qui ne resteront pas dans nos mémoires éternellement
    A part cela la photographie est excellente comme presque d’habitude.

  6. @José: Comme “le saxophoniste” qui a un regard pour le photographe. moi, je trouve ça bien cet echange qui permet le pas entre la photo de rue et le portrait.

  7. Composition, profondeur de champ, tirage … tout y est !

  8. L’impression que tous ces regards qu’il reçoit , il nous les renvoie d’un oeil malicieux.

  9. merci pour vos retours…;-)

  10. Il s’agit de Luc Arbogast, que j’ai eu l’occasion d’entendre à Lyon, rue de la Ré, bien avant ses passages à la télé, et qui attirait déjà les foules, tant sa voix est étonnante.
    Cela dit, belle photo, qui restitue bien l’ambiance des prestation de ce troubadour des temps modernes.

  11. Une image qui ne laisse pas indifférent …

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.