… il faut en profiter !




Jean Fraipont

« Il s'agit de trouver quelque chose d'intéressant dans un endroit ordinaire... Cela n'a pas grand-chose à voir avec les choses que vous voyez, mais cela a tout à voir avec la façon dont vous les voyez. » Elliott ERWITT
15 Commentaires
  1. Là, ça sent le chercheur de champignons ?

  2. sujet classique mais ici particulièrement bien traité.
    Bravo !

  3. D’accord avec Pierre Grave : classique mais très bien traité ! Superbe !

  4. ben moi aussi je suis d’accord avec Pierre Grave…du coup également avec Estienne…;-)

  5. C’est parfaitement maitrisé à tous points de vue

  6. Divin !

  7. Cette photo est allégorique, peut-être une recherche spirituelle, mystique ?
    divine, (merci Mowgli) Je suis d’accord avec Pierre Grave qui est d’accord avec Estienne, d’accord avec Philippe Schalk et Jolanissa.
    Et avec Monsieur HR car là il est vrai ça sent le chercheur de champignons et les champignons.
    Et pour être d’accord avec moi-même, elle mériterai un beau tirage papier.

  8. Le bas de la photo laisse voir une superbe ouverture parmi les branchages qui donne naissance à de très belles diagonales de lumières. Et si vous dîtes diagonales …

  9. Un cliché trop saint sulpicien pour moi, désolée Jean Fraipont!

  10. Merci pour vos commentaires assez “d’accord”! 🙂
    @Mr HR : tout pile ! Avec une bonne récolte à la clef!
    @Brigitte : rassure-toi, je ne suis tombé à genoux… que pour les cèpes de Bordeaux qui se cachaient sous les feuilles. Mais le terme “sulpicien” (= mièvre et de mauvais goût) est exagéré!

  11. J’oubliais : j’aime aussi beaucoup la photo de Lespans du 1 novembre où il y a une plus grande distance entre le spectateur et la lumière, ce qui rend cette dernière plus inaccessible, plus mystérieuse.

  12. … Jean Fraipont. Dans mon enfance, les missels regorgeaient d’images de communion solennelles avec ces arbres allumés d’une lumière divine. C’est de là que me vient une sainte horreur des “horreurs mystiques”…
    Je suis incapable de faire abstraction de ce background en l’occurrence. 🙂
    Mais il y a un public pour ça!

  13. Mais je comprends que cette lumière tombant direct sur les Cèpes de Bordeaux ait eu pour toi une connotation divine!

  14. @Brigitte : j’ai connu cette enfance là aussi, et même la messe tous les matins à 7h, vacances comprises. Mais, contrairement à toi, ce n’est pas pour cela que je pense à Dieu quand une forêt s’allume.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.