Vallée du Jaunay – mai 2015




7 Commentaires
  1. J’aime beaucoup cette nature envahissante que vous montrez dans vos photos (entre autres, la série “quelques chemins” sur votre site). Une nature brute, pas rasée de près le matin :), enveloppante et propice à dissimuler des sortilèges. Une nature où les bipèdes des plaines que nous sommes préfèrent ne pas s’aventurer.

  2. Bien d’accord avec l’analyse de Jean Fraipont!

  3. de vos propositions récentes dans la même veine, celle-ci me semble un peu confuse, manquant d’un élément fort pour structurer la composition … sinon le tirage est toujours aussi délicat.

  4. Ici le passage se fraie à la machette. Il arrive même qu’on se demande ce qu’on est venu(e) faire dans ces tristes tropiques… Même s’il s’agit du marais poitevin de la Mayenne … et autres aventures “bien-de-chez-nous”. J’aime beaucoup ces leurres de jungle!

  5. La confusion est assez naturelle dans ce genre d’image. Mon regard se perd (avec délice) dans le trou lointain à droite… Du coup, je regrette que les noirs ne soient pas plus profonds, notamment sur les bords.

  6. Jean, jb81.. s’y aventurer est plutôt une jubilation, dans ces parcelles délaissées par les hommes depuis assez longtemps, la nature reprends des aspects non domestiqués. Le temps d’une photo, on a l’impression de capter une infime portion d’Eden … tout en sachant très bien, comme le dit si bien Brigitte, qu’il s’agit d’un “leurre” et que la civilisation n’est jamais très loin!
    Adrien, Tristan … merci pour vos regards et vos suggestions.

  7. … un peu plus loin, King Kong !

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.