13 Commentaires
  1. Image un brin surréaliste bien construite avec de bons contrastes. J’aime le rail porté par les herbes et le contraste entre la légèreté de l’homme en équilibre face à l’énormité de “l’usine à gaz” qui tente de le souffler.

  2. Un suicide, peut-être ?

  3. J’ai cru à une image de GBertrand avec ce personnage posé là comme pour nous conter une histoire !

  4. Il attend le train et il s’embête. Sa main indique une tentative d’équilibre. Un peu plus tard il aurait affirmé son mouvement…

  5. une photo très réussie tant dans sa composition que son tirage. cet étrange personnage ouvre des interrogations et des débuts d’histoires.

  6. surréaliste en effet, une image qui reste en tête, remplie de secrets qu’on a envie de décrypter.

  7. Le geste esquissé ainsi que l’expression un tantinet grognon du personnage contredisent ce que suggère le titre. Il se passe quelque chose que nous ne voyons pas et que ce spectateur malgré lui tente symboliquement d’arrêter, ou du moins à quoi il s’oppose…
    Après le rêve du dernier empereur de la publication précédente, le cauchemar du dernier machiniste ?

  8. Merci pour vos débuts d’histoire.

  9. … Et si c’était le chef de chantier ou le chef de gare?…

  10. Brigitte, un homme qui attend le train sur les rails, ce n’est jamais de très bon présage…

  11. Tu es resté jusqu’à la scène finale?

  12. Avec les retards de la SNCF, il ne risque rien… 😉

  13. Ca me fait penser à un film Chinois ” le ……..(?) des rails” qui devait durer plus de 9 heures.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.