12 Commentaires
  1. Le périph’ strasbourgeois n’a rien à envier au parisien… Bien vu.

  2. Ils ressemblent étrangement à des sardines bien rangées. Sympa !

  3. Scène de vie bien saisie et comme d’habitude: bonne composition avec ce triangle allongé comme une flèche, conduisant vers la péniche et le fond de l’image. Mais je m’interroge sur le titre: doit-on y lire une métaphore ? ;-).

  4. merci pour vos avis…
    Mowgli le titre ne me satisfait pas trop…j’avais d’abord pensé à “se faire tout petit”…mais bon pas terrible non plus…
    si tu as une suggestion je suis preneur… 😉

  5. lui rabattre sa pagaie …

    le sujet est drolatique à souhait, la composition dynamique et le tirage suffisamment nuancé : merci pour cet agréable moment !

  6. Je croyais que toute embarcation non motorisée avait priorité sur les bateaux à moteur. Mais c’est vrai que les bus ont certaines priorités

  7. C’est une de tes images dont le sujet principal n’est pas directement et rapidement reconnaissable, bien sûr parce que le personnage au pagaie est un peu plus loin que la plupart de tes images, du moins celles que je connais. Il s’en suit un humour plus “distancié” ou du moins un peu différent que d’habitude, mais tout aussi agréable.

  8. @ Andreroques : quand un pétrolier croise un voilier, le second s’écarte (question de survie !) …

  9. Exact Estienne, le rapport de forces prime sur la légalité.

  10. @ Mr HR : ce n’est pas tout à fait cela, c’est une mesure de prudence simple car un pétrolier n’est aussi manœuvrant qu’un volier et l’idée que “faire machine arrière toute” puisse arrêter semblable navire est de la fiction pure et simple, au moins sur une distance raisonnable.

  11. … Encore ces boat people ! Jusqu’ou iront ils ?

  12. Tout est bon : cadrage, lumière, contraste…
    Bravo Philippe !

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.