voilà bien longtemps que je n’avais plus mis les pieds en ces lieux et c’est un plaisir que de revenir. :=)

première image d’une série en cours d’élaboration.

 

 




17 Commentaires
  1. Un retour explosif !

  2. J’avoue ne pas vraiment comprendre le sujet ou le procédé, mais parfois ce n’est pas vraiment important.
    Des matières et une gamme de gris superbes, avec comme souvent ce mélange de poésie et de mélancolie.
    Hâte de voir la suite…

  3. Plaisir partagé ! Je tente de deviner ce qui se cache derrière cette image mais ce n’est pas facile …

  4. un sujet banal magnifié par le tirage rugueux et une mise étonnante. vivement la suite …

  5. banal a priori …

  6. Quelque chose du “mystère de la grande pyramide”. Et ce point lumineux qui monte et descend à flanc de montagne, comme une fourmi besogneuse qui s’active nuitammment. Le mythe de Sisyphe ?

  7. Je crois apercevoir une route… J’attends d’en voir plus sur ce travail “en cours”! Et content de te revoir par ici!

  8. Merci à tous.
    Au fur et à mesure j’espère que le propos s’éclaircira ou pas !! 🙂

  9. J’ai cru d’abord à une séquence, mais en regardant de plus près ce n’est pas le cas. Bien mystérieux! attendons la suite.

  10. Bien content de te revoir ici, ton image me fait penser au film de Wenders (Bis ans Ende der Welt) peut-être à cause du titre ?
    Que ce soit une explosion volcanique, une aile d’avion ou une route au soleil couchant, il a bien la notion de fin dans cette séquence joliment “trash”.

  11. J’aime bien cette image pour son mystère. Mais elle manque sans doute de rythme car le motif est par trop répétitif.
    Mais jouons au jeu du “c’est quoi ?”.
    Je propose pour ce schmilblick, les pales-miroirs du praxinoscope d’Emile Reynaud !

  12. Personnellement, j’attends la suite… 😉

  13. j’aurais plutôt parlé d’un commencement… D’un lever de soleil, d’après une explosion…

  14. “ill the end”, jusqu’à la fin donc, on n’aura pas d’explication. La foule gronde !

  15. Surtout dans le format du site LVeG — je trouve que cet assemblage/découpage vertical ne produit pas tous ses effets. C’est d’autant plus dommage que nombre de tes publications paysagères, moins travaillées sur la forme, y parviennent avec puissance.
    Oui, je pense encore à cet excellent paysage, Hole
    😉
    Maintenant, si tu exposes Till the end 001 en panneau de 6 mètres par 3, donne tout de même l’adresse, j’y retournerais immédiatement…

  16. Alain-Michel: tu connais une adresse qui pourrait me financer de si gros tirages et les exposer, je suis preneur 😀

    GBertrand: l’explication pour le titre ? ou pour la séquence (car c’est une séquence, d’1 seconde mais une séquence)?

    Pour le titre, je sais pas trop quoi dire, c’est un titre, des mots que j’aime bien et qui me guide pour la construction de la série qui est encore en cours.
    Pour la séquence, c’est pris avec un petit appareil qui se nomme supersampler, et qui prend 4 photos vertical sur une durée de 1 seconde. Ce qui donne au final un négatif 24×36 divisé en 4.
    Et pour en rajouter dans les données techniques, la pelloche c’est de la rpx 400 qui dévellopé dans du rodinal 1+50 pendant 30 min donne un grain dont je suis tombé amoureux.

    Merci à tous.

  17. Pas de problème, je te fais signe dès qu’il y a du nouveau !
    😀

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.