eric

J'ai découvert la photographie en noir et blanc en débutant en argentique. Cette forme d'expression me convenait bien, elle exprime une poésie riche des multiples nuances de gris. Mes photographes préférés : Boubat, Doisneau, Capa, et pour les contemporains : Raymond Meeks, Georgia Fiori. et bien d'autres à découvrir...
4 Commentaires
  1. La scène est sympa (danse improvisée en pleine rue ?) et belle attitude des danseurs, mais plusieurs choses me gênent: le poteau à droite, l’espèce de table pliée à gauche et le manque de netteté. Peut-être fallait-il se décaler vers la gauche, mais plus facile à dire qu’à faire, quand faut déclencher sur le vif…

  2. Pas très nette. Et ce poteau au premier plan est vraiment envahissant (il devient d’ailleurs impossible de photographier les trottoirs parisiens complètement perturbés par les éléments de “mobilier urbain”.)

  3. Le mobilier urbain, certes .. et avant lui il a fallu s’habituer aux voitures (y sommes nous habitués d’ailleurs ?).
    Mais j’aime tout de même cette photo ‘croquant’ les danseurs au bon moment ; l’arbre les surplombant, dans la proportion générale de la photo, intervient aussi agréablement.

  4. Merci pour vos commentaires. J’ai pris cinq photos de ces danseurs de rue, cette photo est celle qui avait à mon sens le plus de force…

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.