A Padirac, accompagné d’une œuvre d’Isabelle Thiltgès.




10 Commentaires
  1. J’aime l’image et son traitement noir et blanc mais l’oeuvre penchée j’aime moins. Mais c’est sûrement parce que j’aime bien les compositions “carrés”.
    Bravo auteur.

  2. j’aime bien… 😉

  3. de retour après une trop longue absence pour nos yeux … 🙂

    la partie haute de la photo me semble très réussite, peut-être qu’une vue construite sans le tiers bas aurait été plus percutante avec ce traitement tout en délicatesse.

  4. L’arrière-plan est superbement traité, mais je n’arrive pas à interpréter le sujet : une plante en pot ?

  5. Ou une statue moderne sur son socle ?

  6. Pour répondre à l’ensemble des remarques :
    Je voulais cette symétrie de cet “éclair” de verdure répondant au bas de l’image. La statue appelée “Tout simplement” par l’auteure, penchée (la statue, pas l’auteure :p ), me semble apporter une pointe de “vertige” comme en levant la tête.. et conservant de ce fait l’horizontalité de la partie haute.

    @adrien pairraud : Je vais essayer d’être plus présent dans la longueur, merci. 😉

  7. La statue n’est pas assez lisible en tant que telle, et c’est le premier gros problème. Ensuite, elle reste quand même trop présente au centre de l’image.
    Par contre, cette forme de roche presque simiesque, qui la domine, aurait fait une bonne photo…
    😉

  8. Tout à fait d’accord avec l’analyse de bolérophoto …

  9. Ce qui m’intéressait n’était pas de rendre lisible la statue mais de confronter le façonnage brut et naturel à celui plus régulier et poli de l’Homme.

    Merci de vos retours. 😉

  10. Désolé, je pensais être connecté….

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *