Les immeubles de la City vus depuis Southwark, sur la rive opposée du Thames.

Londres, Royaume-Uni.




Hervé BRY

Photographe passionné, amateur de paysages, architecture et spécialiste du HDR.
11 Commentaires
  1. Belle perspective inclinée.

  2. On a l’impression que l’homme remonte le courant ! Avec cette inclinaison, il n’est pas encore au sommet surtout avec le vent de face ! La prise de vue est faite apparemment au grand-angle ce qui rajoute à l’effet. Ce n’est pas trop ma “cup of tea” mais le traitement est très bien !

  3. joli traitement effectivement. On a l’impression de deux virages …un vert pour le premier plan et un “sépia” pour les immeubles du fond.

  4. perspective bien vue (naturelle ? ) et traitement étonnant que je trouve plutôt réussi (je suis pas fan des virages trop marqués).

  5. Je suis beaucoup moins enthousiaste que certains sur le traitement des tonalités sombres et moyennes d’aspect “plat”, le choix de la focale pour la scène avec des “fuyantes” importantes donnant une importance exagérée à l’avant-plan où il ne se passe rien !
    Peut-être corriger les verticales qui penchent à gauche.
    Cela dit il y a un côté informatif à cette image avec ces grilles qui indiquent que la promenade n’est pas toujours accessible ! -)

  6. Merci pour vos commentaires.

    La photo est prise en effet au grand angle (10mm, eq 16mm).

    Il y a bien un double virage: sépia pour les tons clairs et vert pour les tons foncés. Mais le vert est très léger (saturation à 5%).

    La perspective est naturelle, c’est un hasard que ça colle aussi bien avec le groupe d’immeuble en face 🙂

  7. Une exposition plutôt complexe est bien maîtrisée .
    La scène est belle mais les déformations viennent gacher le plaisir de la comptemplation.

  8. L’inclinaison des parois au 1er plan donne l’impression que les portes du paradis financier se referment. Les élus seront peu nombreux.

  9. Les moyens choisis, la géométrie, le traitement très “clean”, me paraissent bien parler de cet environnement urbain, artificiel et déshumanisé. Les déformations perspectives très accentuées (volontaires ou non) ne me gênent pas; elles peuvent exprimer, à leur manière, le poids et les contraintes qui pèsent sur l’humain dans un tel contexte. Par contre, j’aurais personnellement opté pour des gris neutres, plutôt que des virage, sur un tel thème.

  10. Merci encore pour vos commentaires.

  11. J’aime bien la déformation qui fait que l’espace se referme à l’approche de la “Finance”…
    J’aime bien aussi l’opposition ancien / moderne : briques et lanterne à droite / alu et vitrage à gauche.
    Et cet homme effectivement qui semble monter, mais vers quel avenir ?
    Beaucoup de symbolique…

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.