mais sans récit




Monsieur HR

Né en 1949, habite Tours (37), retraité et syndicaliste Je dirais bien que j'aime mettre mon "grain de sel" mais cette expression est déjà utilisée (à bon escient) par un autre photographe sur le blog . Je pratique la photo en pointillé, de manière un peu erratique, sans véritable style personnel nettement défini, avec un petit goût pour le flou, souvent mal maîtrisé d'ailleurs J'éprouve un vrai plaisir à dialoguer sur le blog et je pense que ma pratique, notamment celle du post traitement informatique de la photo s'est améliorée grâce à ces échanges
18 Commentaires
  1. lignes totalement épurées, abstraction du voyage seulement troublée par le reflet de notre “intérieur” en déplacement … évocateur.
    gningningnin, j’aurai bien vu un peu plus de profondeur dans les noirs.

  2. Ni lapin ni chevreuil! 😉 Attention ce commentaire peut s’adresser à Brigitte et diriger vers son site. 😉

  3. Oui Adrien, c’était une possibilité, mais cette fois ci j’ai préféré jouer les tons clairs proches de la somnolence. J’avais pensé publier une rose pour m’inscrire dans le mouvement, mais je n’en avais plus sous la main qui fasse l’affaire.
    Merci Loïs d’assurer la transmission, j’ai aussi publié cette photo dans cette intention après avoir apprécié cette autre publication plus littéraire.

  4. Au moins un TGV pour avoir un tel filé ! Osé mais beau dans sa simplicité !
    Je visite souvent le site où Brigitte écrit sous les images d’un complice et je me régale ! N’hésitez pas à suivre le lien que propose Loïs ! 😉

  5. Merci Estienne de rétablir… Il ne s’agit pas de “mon” site…Mais d’Une Rose dans les Ténèbres”, site plus connu pour ses photos enrichies d’une valeur ajoutée fantasmatique, impeccables pour les voyages immobiles.
    Merci à tous pour votre appréciation de mes textes.

    Que de lignes sur la ligne M.HR…
    Même somnolente je n’arrive pas à cette épure… C’est comme ça quand on cherche le lapin dans le décor!

  6. Non Estienne, simplement un bon vieux Corail Intercités, avec le coude bien calé sur le bord de la fenêtre pour une pose longue.
    Qu’importe.
    Idem sur les appréciations du site “Une Rose dans les Ténèbres”. Il vaut bien ce petit clin d’oeil.

  7. en arrivant après tout ce monde je ne peux que dire, moi aussi j’aime !

  8. resumer en quelques lignes. C’est super.

  9. Les images fortes se passent de récit. C’est un beau contrepoint aux images brouillées des canaux vénitiens que l’on trouve un peu plus loin. La geometrie de la droite,acérée et tranchante, et celle de la courbe, voluptueuse.

  10. Le “bout” en bas me semble de trop. Quand on le cache ça rend mieux. J’aime cette image.

  11. Merci à vous 4 de ces appréciations.
    Blagapart, je n’avais pas pensé à faire un contrepoint aux réflexions d’Estienne, mais c’est vrai que “ça le fait”.
    Railroad. Ce petit bout en bas à droite me semblait donner un point d’accroche à l’image. C’est peut être une erreur.

  12. Moi, je n’enlèverai rien ! L’éventail des lignes qui se noient progressivement dans la lumière est superbe et cet éventail a besoin de toute la hauteur pour s’étaler !

  13. Un minimalisme à Très Grande Vitesse, bravo !
    Voilà ce que deviendront mes tentatives dans ce genre dès que la ligne Paris Turin sera entièrement achevée…
    🙂

  14. Bolero, ce minimalisme m’a épargné les affres évoqués dans les commentaires de speed. Si vous êtes amené à le croiser, mes amitiés à M de Lucca.
    Estienne, le maintiens le petit coin en bas à droite, pas de soucis.

  15. Erri De Luca.
    🙂

  16. Merci d’avoir corrigé.

  17. Une belle évocation du voyage !
    Le côté clair et vaporeux renforce l’évocation de la somnolence et du songe.
    Donc parfait pour moi 😉

  18. Merci Kora, c’est tout à fait ça.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.