5 Commentaires
  1. Un quadryptique en hélice, le pointu ne devrait pas tarder à larguer les amarres.
    J’ai un doute: le quai n’est il pas appelé quai de Cronstad ?

  2. Je n’en sais rien, mais c’est possible: les marins alors, avaient essayé de mettre le monde cul par dessus tête.

  3. je ne sais qu’en penser … j’aime beaucoup cette idée de constriction photographique et le traitement me plait bien mais … peut-être que le sujet m’échappe.

  4. Adrien, je partage parfois votre perplexité devant mes quadryptiques, réalisés avec un appareil tout en plastique, y compris les quatre objectifs. Le résultat est la plupart du temps purement visuel, et il demande à en rester à la perception d’un mouvement en quatre temps dans un seul cliché. J’essaie de trouver une sorte d’équivalent d’une entreprise cubiste pour tout dire, mais la production n’est pas souvent à la hauteur de l’ambition. Mais ce qui m’intéresse le plus est cette sorte de recherche mécanique et visuelle. Ensuite, chacun peut rester perplexe…autant que moi!

  5. merci François de votre longue réponse. j’envie votre démarche et votre capacité à vous laisser embarquer par la mécanique … en ce sens la démarche et son rendu s’accordent. continuez de nous-vous surprendre !

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.