Brasilia, 15 février 2015
Merci de vos retours.




bolerophoto

Ça vous gratouille ou ça vous chatouille
18 Commentaires
  1. Une très très belle photo.
    Une photo qui regroupe beaucoup de genres photographiques animalier, scène urbaine, graphisme, ou architecture, et le tout dans un cadrage bien équilibré.
    Un instant d’une grande poésie.
    Bravo !!!

  2. Brasilia?

  3. Je rejoins le com d’Henri, un instant de grâce !

  4. Blanc et léger l’oiseau. Bravo.

  5. Quel contraste entre ce bel oiseau et le béton de cette cité nouvelle ! Un tirage un peu sombre peut-être …

  6. Tudo bem, muito muito obrigado !
    Je reviendrais sur cette image ultérieurement mais les connexions internet sont très difficiles (et terriblement lentes). Comme je suis bloqué au Brésil pendant une dizaine de jours, autant prendre de leur esprit positif… Tout le monde devrait apprécier cet instantané, et le commenter — même Monsieur Shalck !
    😀

    @ Estienne = Pour le tirage, c’est tout à fait possible. Je suis de moins en moins habitué à mon ordinateur de voyage…

  7. Olvidei comentar a foto.
    Plans et arrières-plans… inscrits dans une diagonale. L’oiseau, mais l’enfant, le bâtiment “vedette” (c’est le matin!) ou paravent, mais derrière l’usure du temps appliquée à l’architecture. Et pour la météo grand contraste soleil /pluie. Um pais tropical… quoi…
    No sabia que tu querias tanto o carnaval… Que bonito!

  8. La grâce évidemment et l’envol symbolique d’un pays…

  9. C’est une impression ou les blancs étaient plus lumineux , surtout sur le plumage?

  10. La pesanteur et la grâce. Belle photo, un peu surréaliste, et de toute façon loin des clichés.

  11. Quel joli shoot

  12. Dans ce décor géométrique et austère, tous les regards convergent vers l’envol de l’oiseau, celui du photographe, du spectateur et de l’enfant témoin. Très belle image!

  13. Merci à vous tous et spécialement à Henri pour l’intérêt porté à ce héron brésilien.
    La version présentée ici n’a pas changé d’un iota. Mais, pour répondre à la critique formulée par Estienne, j’ai essayé une interprétation plus claire un jour de pluie torrentielle, elle est visible : ici.
    Le mieux serait peut-être de reprendre tout cela sur grand écran…
    🙂

  14. Y a t-il un Oscar pour l’architecture ? 😉

  15. @ Loïs = Pour l’Oscar auquel tu penses, je pense qu’il est davantage présent ici …
    🙂

  16. J’ai profité du lien et j’ai pu apprécié ce beau reportage.
    Les ciels nuageux sont fascinants.

  17. J’allais laisser un commentaire sur la photo de la mer de nuages mais tu l’as retirée. Elle m’évoquait l’écume que laisse la marée descendante sur le sable un jour de tempête.

  18. Merci Loïs. Il est vrai que l’on a encore battu des records d’absentéisme sur toute la ligne !
    À cette occasion, je remercie encore Estienne d’avoir été son seul commentateur…
    Pour la présente publication, je suis sur une troisième édition, réalisée cette fois-ci sur un matériel plus adapté à la vision d’un cockpit de Boeing 777-200, mais il me serait utile de savoir quelle est la version la plus appréciée puisque j’ai déjà effectué un essai plus clair ici.
    😉

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.