en ville, en métro…




9 Commentaires
  1. Le rapport station debout en attente en contradiction avec la vitesse imprimée du métro est intéressante.

  2. Extra .. parce que la tête est coupée : ça ne s’explique pas, mais avec la tête entière la photo n’aurait plus d’intérêt à mes yeux.

  3. D’accord avec Christian. La tête coupée met en valeur la photo. Mais je ne l’explique pas…

  4. La tête coupée est anecdotique, ça fonctionne grâce à l’harmonie des bandes foncées, grises et claires dans des proportions bien agencées.
    C’est purement graphique, la tête entière n’aurait rien changé (peut-être même été mieux) avec les mêmes proportions graphiques.

  5. tres réussie.. des beaux gris aussi.. 😉

  6. D’accord avec ton analyse Yvap, sauf pour la tête coupée 🙂 Elle contribue à en faire un grand monsieur, qui sort du cadre, et participe ainsi à l’élan que cette photo présente, dans les 2 dimensions.

  7. Ca y est Tristan ! J’ai écrit que je ne m’expliquais pas pourquoi j’aimais la tête coupée, tu l’as écrit aussi et finalement tu viens de nous le trouver, le ‘pourquoi’ de ce cadrage !

  8. Moi je la trouve superbe et terrible à la fois ! Un homme fatigué, un peu usé (son allure et la tête coupée), seul, isolé (coincé contre le cadre, le regard bloqué) et autour de lui tout file à toute allure. Est-il arrivé à remonter dans le train ?

  9. Très belle image, une verticale très statique et une horizontale dans sa grande majorité dynamique, contraste dans tous les sens du terme.

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.