Je suis CHARLIE … mais la VIE (même en gris) continue !




Estienne

Apprenti en argentique avec ses labos rouges aux odeurs lourdes de leurs soupes chimiques avant d'évoluer vers le numérique et ses MégaOctets électroniques impalpables et inodores, depuis 50 ans mais toujours Photographe Amateur
12 Commentaires
  1. jolie!!belle compo givrée!! un véritable bouquet.

  2. retour de fort belle manière à des sujets plus prosaïques, merci Estienne.
    une grande maîtrise technique du flou (jalousie personnelle, mais comment fait-il ?) dans cette composition d’une grande légèreté.

  3. Finesse, légèreté, contre-plongée sur fond neutre avec de la matière…un beau cadre plein de savoir faire!

  4. alors là…vraiment chouette..;-)

  5. @ “anonyme” : en macro ou, comme ici, en proxi, il faut surveiller sa profondeur de champ et en particulier la qualité du flou de l’arrière-plan (et même de l’avant-plan). Ici, je travaille avec un 100 mm macro et je vérifie en fermant mon diaphragme avant de déclencher ce que donnera ce flou. En passant d’un diaphragme au suivant, le dessin du flou change considérablement. Il est donc aussi important de surveiller sa mise au point (pour les parties nettes) que le fond (pour l’habillage des sujets principaux) ! 😉

  6. Un bouquet dansant… J’aime beaucoup cette impression de mouvement apporté par le flou ainsi que la belle composition.

  7. Tout ici est plein de nuances, de blancs, de gris, et l’image reste forte. C’est vraiment très bien!

  8. Chez nos amis végétaux, il y en a quelques uns qui cherchent à prendre un peu de hauteur face aux événements, c’est de bonne augure.

  9. jolie scène, jeux d’ombre et de lumière, mouvements élégants, bravo…et merci pour la petite leçon.

  10. C’est très beau ,avec un beau mouvement tout en courbes. Mais j’ai une petite gêne avec la tige très droite dans le coin gauche, elle tranche trop avec les courbes de ses voisines et attire un peu le regard.

  11. @ Henri : tu as raison au point que j’ai failli la recadrer mais je n’ai pas trouvé comment ne pas sacrifier la fleur centrale en bas qui forme une “coupe” avec les deux autres. J’ai fini par la garder telle quelle … Mais je crois que c’est LE défaut !

  12. Pour revenir sur le flou de l’arrière-plan, il est parfois si beau qu’il justifie la photo et que le point d’ancrage net n’est que le prétexte pour enregistrer le fond de l’image. Parfois même, je ne photographie que le flou (voir https://www.lavieengris.com/?p=61655 ). Mais le plus souvent, il reste un élément net comme sur une des photos que j’ai rajouté récemment à la fin de la galerie “divers” de mon site perso (“broussailles”) où la partie nette se fait voler la vedette par le flou que je trouve … extra (voire mieux que ça) 😉

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.