TriX 400 dans un Mamiya 645 chaussé d’un Mamiya-Sekor C 80mm f/1.9
(au départ pour le concours mensuel du site http://35mm-compact.com/forum)

 

L’étymologie du mot “Réseau” remonte au latin « retiolus » diminutif de retis qui signifie « filet ». Le terme proche de « reticulum » signifiant « petit filet» a donné le substantif réticule et les adjectifs réticulé et réticulaire, caractérisant les objets ayant une structure de filet, notamment les réseaux.Un réseau désigne au sens concret « un ensemble de lignes entrelacées » et, au figuré « un ensemble de relations ».

Je suis donc parti sur cette idée de “filet visuel” pour composer une image…  Mon idée était de mixer la définition originelle du mot avec une représentation usuelle des “Réseau(x)”… Il m’a fallu du temps car j’ai hésité entre trouvé un croisement autoroutier photogénique ou un autre entrelacement de lignes avant de tomber par hasard sur ce pylône électrique dont la base n’était pas protégée contre les visiteurs incongrus !

Le temps de revenir avec le Mamiya, le poser sur un pied et en avant la bobine !!!




Leodium

Aspirant en photo réussito-ratée - Retour au grain d'argent...
11 Commentaires
  1. Une photo très graphique et une démarche intéressante!

  2. J’aime bien le graphisme mais je ne suis pas sûr que la référence à la notion de réseau soit parfaitement illustrée.

  3. Graphique, bien composé

  4. @Mr HR : Ah… Pourquoi ? Ton avis m’intrigue…

  5. Je comprends bien que ce pylône fait partie d’un réseau, mais je vois surtout une multitude triangles (très réussi) sans y voir vraiment un réseau. Ce sont aussi les limites de ma perception aujourd’hui.

  6. J’étais parti sur l’idée du “filet”…

    Avez-vous lu le texte accompagnant ?

  7. Oui, j’ai bien lu le texte et suis assez admiratif de votre démarche, c’est, peut être , ce qui m’a rendu pointilleux.
    Au passage, réticulation a aussi un sens appliqué à la photo argentique (déformation provoquée par un révélateur trop chaud).
    Pour le reste, rien de grave, j’aime bien cette photo.

  8. Merci de m’en apprendre encore un peu plus !!

  9. Le cadre blanc, d’un ton proche de celui du ciel, nuit à l’impact graphique des lignes. La séparation avec le fond gris sectionne les poutrelles. Quitte à placer un cadre … il serait mieux sombre.

  10. J’aime beaucoup ces jeux graphiques, ce réseau, cette trame mais comme Loïs, un simple liséré (j’utilise habituellement le gris moyen) finit bien une image ce que fait d’ailleurs LVEG directement !

  11. Vous avez raison tous les deux… Ce bord blanc est une habitude de “post-prod” pour afficher l’image sur mon blog photo…

    Merci de me faire remarquer 🙂

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.