A ceux qui ont donné leur avis sur les deux précédentes et aux autres aussi, bonne rentrée, n’hésitez pas à nous, ou à vous griser la vie !




Monsieur HR

Né en 1949, habite Tours (37), retraité et syndicaliste Je dirais bien que j'aime mettre mon "grain de sel" mais cette expression est déjà utilisée (à bon escient) par un autre photographe sur le blog . Je pratique la photo en pointillé, de manière un peu erratique, sans véritable style personnel nettement défini, avec un petit goût pour le flou, souvent mal maîtrisé d'ailleurs J'éprouve un vrai plaisir à dialoguer sur le blog et je pense que ma pratique, notamment celle du post traitement informatique de la photo s'est améliorée grâce à ces échanges
21 Commentaires
  1. Merci M.HR… Vous me donnez la réponse!

  2. J’ai hésité entre “nous” et “vous”, ceux qui préfèrent “vous” ont ma bénédiction.

  3. J’aime bien la compo au premier plan mais moins la présence de ce fond qui pour moi n’est pas assez estompé!

  4. Désolé JB mais j’ai des scrupules à effacer 17 siècles d’un coup de souris.

  5. Hum…le jasnières !
    Pas assez connu, mais c’est tant mieux car il n’y en a pas beaucoup.
    Sinon, les alvéoles du pain jouent avec celles de la muraille et…nous passons à table !

  6. Je partage l’avis de GB sur le Jasnières et le remercie du rapprochement entre les alvéoles du pain et celles du mur qui m’avait un peu échappé (j’avais un peu la tête qui tournait).

  7. Il manque le saucisson !!! tout se perd !!!!!
    Bonne rentrée à tous

  8. Bonjour,

    Assurément, et je rejoins l’avis de GBertrand, un vin blanc fort méconnu et pourtant excellent. Monsieur HR, pouvez-vous m’en réserver quelques bouteilles ?

    Sinon, et là je suis de l’avis de Kora, pourquoi nous mettre ainsi au régime sec pour accompagner le Jasnières et de suggérer, puisque c’est un vin de la Sarthe, j’en sais quelque chose ;-), un pot de rillettes (pas celles de Tours hein !)…

    J’aime bien le traitement mais je regrette deux choses : les trois éléments sur un même plan et une trop grande profondeur de champ.

    A bientôt.

  9. Merci de vos avis et de vos conseils. Il y a des expertises extra photographiques qui se révèlent.
    Si je comprends bien, JMLG préfère la longueur en bouche à la profondeur de champ, difficilement discutable. Pour ce qui est de réserver les bouteilles, je n’ai pas de contact particulier à Jasnières, celle ci fut achetée à l’occasion de la manifestation annuelle Vitiloire à Tours, désolé!
    J’ai tenté de procéder à une autre composition des éléments (même une vue aérienne), mais celle ci conserve ma préférence. A+

  10. Il manque le saucisson … et le fromage !!!
    J’aime cette évocation d’un plaisir bien Français. J’aurais aimé un peu plus d’espace au dessus de la bouteille. on la sent coincée sous le cadre qui gène un peu pour la déboucher …

  11. Pourquoi laisser le bouchon sur le goulot? Il y a des bêtes d’orage?

  12. J’ai laissé le bouchon pour résister à la tentation de m’en reverser un verre, et je l’ai un peu travaillé photographiquement parlant. En l’enlevant ça aurait été mieux du point de vue d’Emmanuel, j’aurai pu le faire figurer un peu à droite.

  13. Sympathique composition, et beau traitement.

  14. Merci beaucoup, la baguette m’a l’air fort appétissante, on devine bien le contraste de texture entre le moelleux et l’élasticité de la mie et le craquant de la croute, le Jasnières devrait être un bon compagnon pour faire glisser tout ça….
    On aurait pu envisager l’ajout d’un saucisson à cette nature morte quoique parfois le mieux est l’ennemi du bien… 😉

  15. Chers amis, le Jasnières est un vin blanc, peut être pas le plus indiqué pour accompagner le saucisson. Un Chinon ou un Bourgueil, pour rester dans les vins de Loire seraient plus appropriés, mais le rouge se prêtait moins bien à la photo.

  16. @ M. HR oui plutôt des rillettes que du sifflard! 🙂

  17. Le mot de la faim pour OlivMo !

  18. Finalement, c’est simple, la France ! Une bonne bouffe et on oublie tout !

  19. Estienne, ce n’est pas exactement là où je voulais en venir. Une bonne bouffe, bien arrosée (mais pas trop) c’est souvent aussi le moment où on refait le monde, où on repart pour un tour, non ?

  20. C’est d’abord de la convivialité, un partage (le partage du pain = copain).

  21. copain: j’essaierai de m’en souvenir.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.