11 Commentaires
  1. Tu aurais pu le mettre en lien avec la # 1, mais bon…
    Il y a plus de micro-contraste, du coup l’image sort davantage !

  2. Alain-MIchel… La photo c’est d’abord la lumière: l’une est prise sous la pluie, l’autre au soleil. Mettre un lien… Comment ça marche?! 🙂

  3. “La photo, c’est d’abord la lumière”…Mon dieu…si tous les photographes pouvaient vous entendre !!

  4. Je pousse le bouchon un peu plus loin: la photo ce n’est QUE de la lumière !

  5. Oui. Même quand elle est absente.

  6. “l’une est prise sous la pluie, l’autre au soleil” … Ça oui, j’avais compris !
    😀

    Autrement la manière que je pratique dès fois ici : tu enregistres la # 2 comme nouvel article mais simplement en brouillon, et tu indiques son lien dans la # 1. Maintenant c’est un peu tard puisqu’il y a le fil des commentaires.

  7. amb. “tu enregistres la # 2 comme nouvel article mais simplement en brouillon, et tu indiques son lien dans la # 1.”
    La complexité de cette proposition va au-delà de mes capacités neuronales matinales…

  8. Les titres restent obscurs, mais ces deux-là sont vraiment intéressantes.

  9. Ces deux images restituent vraiment une ambiance. Loin des images d’Epinal, qui nous incitent à toujours montrer la mer belle et majestueuse, ( avec des ciels noirs bien saturés si on veut sacrifier aux conventions esthétiques actuelles du N & B) en évitant autant que possible tout ce qui pourrait polluer notre fantasme du bord de mer chaud, propre, reposant … Ici, l’auteure a choisi de nous montrer ce qu’on voit vraiment de sa fenêtre dans certaines villes du bord de mer, sans complaisance, et le résultat est une image forte, parce que sincère.

  10. En bretagne, le même jour, on peut faire les deux photos et même plusieurs fois dans la journée. C’est l’un des charmes des ciels bretons, cette alternance qui crée une lumière si particulière. Retour aux sources : nostalgie ?

  11. Sur les titres… J’aurais pu appeler ça “De là où l’on est. De là où l’on naît…”Etienne , quand on nait dans un endroit pareil, ça laisse des traces!
    Merci JMP.

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.