Petit travail studio, pour une amie oenologue, avec ma cop’s la tri-x…




trachycarpus

Bonjour, Laurent, 41 ans...J'ai commencé la photo à l'âge de 13 ans avec un Canon AE-1. Comme beaucoup, je suis passé par l'enthousiasme du numérique dont la technologie pas forcément fabuleuse comme on essaye de nous le faire croire (mais ça viendra, ça viendra...) m'irrite. Donc, depuis quelques mois, je partage le numérique avec un retour fort jouissif à l'argentique (Canon EOS3). Négatifs argentiques que je travaille...en numérique ! (je ne suis pas trop "je rejette la technologie" non plus !!)
6 Commentaires
  1. Bonjour,

    Une “installation” mininimaliste qui convient bien à ce produit issu du terroir comme on dit. La bouteille, tel un cep de vigne, fermement enracinée au sol.

    Cela dit, il manque l’ivresse, ça reste dans l’ensemble trop sobre à mon goût. Je ne sais pas moi, deux verres pour inviter au partage, ou bien des gobelets en plastique (sacrilège !!!), deux pailles (pourquoi pas ???), ou bien alors un peu de cette terre d’où jaillit cette vigne. Lui donner de la vie à cette bouteille Bon Diou !!! Et puis, il manque l’essentiel, sa jumelle, son jumeau, faux en l’occurrence, à savoir un tire-bouchon.

    !-)

    A bientôt.

  2. Pour un catalogue, c’est bien réalisé. Pour le rêve, comme JMLG

  3. Faut vraiment deviner que c’est du blanc !!

  4. Merci pour vos remarques !

    Oui JMLG, c’est du catalogue, pas de la nature morte…Ma “cliente” voulait 4 – 5 photos minimalistes et simples…Juste des bouteilles et…c’est tout ! C’est moi qui ai proposé l’argentique noir et blanc, à sa grande surprise…Mais le résultat lui a convenu. Elle son “exposées” au milieu des bouteilles de son magasin, en 20×30. A la fois discrètes et bien mises en valeur ! Désolé pour le manque d’explications…

    Et oui, c’est du blanc ! Mais le verre de la bouteille présente un drôle d’aspect “fumé”. Sans rétro-éclairage (comme le site du producteur…), la bouteille ressort totalement sombre…

  5. Présents dès le Carnien (partie inférieure du Trias supérieur, il y a 230 Ma), ils disparaissent presque entièrement lors de la crise Crétacé-Tertiaire il y a 65 Ma.
    Je ne savais pas qu’ils avaient déjà Inventé la vinification, en terme de millésime, c’est un coup dur pour le Pétrus et le Romanée Conti.
    À mon avis avant de photographier le vin il faut le boire !
    C’est la raison pour laquelle, j’ôte toujours le bouchon avant de shooter, autrement c’est le noir complet !
    Voir : https://www.lavieengris.com/?p=29616

  6. Oui…surtout que, suprême paradoxe, pour être né dans une région viticole (qui soit dit en passant abuse des produits phytosanitaires bien chimiques…(et pan ! c’était mon petit coup de pied écolo…)), je n’aime pas le vin !

    Personnellement, je préfère une boisson plus mousseuse à base de houblon, qui vous amène plus souvent vers l’urinoir… :-O

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.