NYC



hervé

Le réel émeut
13 Commentaires
  1. Superbe! Il faudra y revenir une fois cette première impression donnée.

  2. I ? it !

  3. Belle idée que ce contraste accentué entre ces deux prises de vue emboîtées d’un même sujet.
    Y a t il 1 ou 2 photographes ? Dans le premier cas, c’est une belle performance. Dans le second ce n’est pas mal non plus.
    Maintenant, le bras qui tient le téléphone a un peu l’allure du fût d’un canon braqué sur la Miss, ce qui pourrait valoir quelques soucis à son propriétaire.

  4. @Hervé, une seule photo de cette jeune fille souriante qui photographie avec grâce et tiens son téléphone avec une élévation presque sacrée, non ?

  5. J’ai été trompé par mon écran un peu limité et n’avais pas compris qu’il s’agissait du haut de la tête de la photographe au téléphone.
    Avec mes excuses.

  6. Au tout clair s’oppose de tout sombre; au loin s’oppose le proche, et pas dans les mêmes plans. Il y a aussi des cercles, des arrondis et des droites. Et puis une mise en abîme qui “fonctionne” dans cet entrelac de contrastes et de lignes.
    Martin Parr en a fait pas mal, mais la vôtre est nettement plus intéressante (même si c’est dans un style bien différent).

  7. Excellente image très dépouillée avec un flou idéal de la Liberté : bravo ! Du très très beau travail !

  8. saisissant contraste entre la femme voilée et la liberté,
    entre la technologie et l’archaïsme de ce voile…

  9. Le contraste tonal est saisissant, mais il n’est pas le seul à captiver l’attention du lecteur comme l’écrit berouette dans la com précédent…

  10. Merci à vous et pour répondre à Etienne, à NY on est jamais loin de l’espace maritime et d’un bol de cet air là . En ce qui concerne cette image et seulement à l’édition j’ai été comme François surpris des courbes qui s’additionnent et se contredisent.
    Et vive la brume maritime. 😉

  11. Magnifique! La netteté sur le téléphone, la statut toute en suggestion, la compo!

  12. très belle photo! et joli placement produit 😉

  13. Peu d’évolution depuis l’inauguration de la statue en 1886 , l’opérateur photographique, qu’il utilise une chambre ou un téléphone, passe la tête sous un drap noir. 😉

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.