Eric Boumard-Charrier

Si je photographie en chemin, je sais que j'aurais tenté une part du difficile... « Une respiration, pour moi, un mouvement presque vital, prendre une photo, un geste pourtant démocratisé, généralisé et banal aujourd’hui, sauf pour quelques uns… Des milliers de kilomètres parcourus, de reportages sociaux, à des instants de vie dans la rue, des photos et toujours ce lien à l’appareil, l’œil, une extension de mon regard, un fil tendu . J’observe, j’écoute, je laisse la place à l’instinct, ces moments magiques offerts… Jamais lécher, toujours le plus proche du naturel, de cette vérité à l’état pure…capturer l’instant ! »
9 Commentaires
  1. Entre Novembre et souvenir ?
    La texture qui envahit le sujet me dérange toujours
    mais il faut bien que jeunesse se passe !
    😉

  2. Entre novembre et souvenir comme le dit amb. Très beau portrait et le traitement me parait très adapté au sujet. Pour chipoter… au niveau du stylisme, j’aurais évité les manches-ballon et les trois petites fleurs de la robe. Là pour le coup, le nu était parfaitement justifié;

  3. Beau portrait expressif où les mains tiennent toute leur place.

  4. Très expressif ! Je ne pratique pas souvent les textures mais celle-ci est bienvenue sur ce portrait : bravo !

  5. J’aime…surtout ces tons gris doux!

  6. L’emploi de texture est de bon aloi et donne une touche artistique réussie au portrait.

  7. La texture est un nuage de vapeur enfermé, le reste est une improvisation de l’instant;

  8. vraiment superbe: douceur, mise en page, sujet, expression, traitement . tout est bon

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.