Monsieur HR

Né en 1949, habite Tours (37), retraité et syndicaliste Je dirais bien que j'aime mettre mon "grain de sel" mais cette expression est déjà utilisée (à bon escient) par un autre photographe sur le blog . Je pratique la photo en pointillé, de manière un peu erratique, sans véritable style personnel nettement défini, avec un petit goût pour le flou, souvent mal maîtrisé d'ailleurs J'éprouve un vrai plaisir à dialoguer sur le blog et je pense que ma pratique, notamment celle du post traitement informatique de la photo s'est améliorée grâce à ces échanges
9 Commentaires
  1. La salle des pendus vu sous un angle particulier…bien vu le grand-angle. Il sied parfaitement à ce lieu.

  2. Bonjour,

    Une photo à la fois mémorielle et irréelle…

    Une approche sensible et poétique de l’histoire ouvrière.

    A bientôt.

  3. Il y a eu un certain nombre de manifestations dans ce lieu que nous a fait connaître la Biennale du design. Une façon de rapprocher le passé de la création contemporaine qui est une constante bienvenue à Saint-E.
    Evidemment on prend ce qu’on peut côté éclairage…

  4. L’utilisation du grand angle était une solution à défaut d’une approche physique possible…pour bien mettre en valeur cette salle très particulière je pensais plutôt à une forte contre plongée au grand angle…

  5. Chaînes, barrières font penser à un lieu de souffrance. La lumière, la perspective, l’optique le transforment en lieu de beauté qui ne perd pas pour autant la mémoire de ceux qui y sont passés. Belle photographie.

  6. Un cadrage qui ne manque pas de sel,
    ou que fait cet œil de poisson dans un vestiaire ?
    😉

  7. Merci de vos commentaires matinaux dont celui de Brigitte attentif à la façon dont Saint Etienne s’efforce de maintenir la vie sociale et culturelle malgré une industrie sinistrée. Quid du déménagement de la Comédie de Saint Etienne ? Sur place, et entre les 2 tours des Municipales, les avis semblaient partagés.
    Il y aura 1 ou 2 autres photos de ce vestiaire mais sous une approche différente. J’ai effectivement tenté une approche des pendus en contre plongée et grand angle mais je n’aime pas trop le résultat.
    J’ai opté pour le traitement en oeil de poisson parce qu’il arrondissait les angles et les droites formées par les chaînes (sans pouvoir les briser). La forme ovoïde humanisait également un peu le décor qui était aussi un lieu de sociabilité. Je me demandais bien comment vous alliez l’accueillir.

  8. Une photo surprenante, je n’aurais pas identifié un vestiaire… l’emploi du GA est une bonne idée.

  9. D’accord avec ce bon usage du grand-angle : très bien réussi !

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.