14 Commentaires
  1. J’aime ce portrait de jeune fille vu de profil et cette lumière qui met bien en valeur l’expression studieuse…j’aurais recadré au ras du dos pour ne pas être attiré par la partie claire au bord gauche et le graphisme du l’ombre.

  2. Ce serait dommage de cacher les ombres de l’arrière-plan qui jouent si bien avec les courbes de la chevelure, de l’épaule, de l’oreille…
    Belle atmosphère.

  3. Un magnifique portrait mais je ne suis pas adepte de ce virage trop envahissant …

  4. Merci à vous trois.
    Eh non Jb81, le cadrage ici n’est pas négociable. Et le graphisme de l’ombre fait partie de la photo.
    Merci Estienne. Le virage vient du fait que j’ai refait une photo avec mon tel portable à l’écran bousillé… d’un tirage papier d’une photo prise il y a 100 ans avec mon Olympus … Le virage est censé donner la mesure du temps!

  5. Une belle centenaire.

  6. Elle n’a pas veillie ! Quelle chanceuse… 😉
    Un beau portrait, le virage me paraît également un peu trop poussé.

  7. Ah ce web, les gens ne lisent plus, mais traversent les textes; on ne vous dit pas que la jeune fille a 100 ans.
    Par contre cela donne une idée de l’âge de la photographe … immortelle, toujours alerte 😉

    Pour parler de photo, c’est vrai que le regard qui va d’un côté (fermé) et l’ombre qui se veut faire partie importante de la photo, çà ne me va pas, même si le portrait paraît sympathique

  8. Faire le portrait de quelqu’un en train de dessiner n’est pas pour moi une indication de regard fermé.
    “… Et l’ombre qui se veut faire partie importante”… L’ombre ne veut rien du tout. C’est moi, la photographe, qui appuie sur le déclencheur, parce que mon personnage dans l’ombre se détache harmonieusement en pleine lumière.
    Brigitte Fontaine s’exprime aussi bien que moi sur les 100 ans: “Je suis vieille et j’vous emmerde!
    🙂

  9. Quelle réaction enflammée !?

    Encore une fois il faut lire avant de réagir.
    Je n’ai pas parlé d’un regard fermé, mais “bloqué” sur un côté.
    Et je parlais pour être précis d’un angle de prise de vue “fermé”, trop “hésitant” entre deux sujets, entre l’ombre et le portrait.

    Et je recite :
    “le cadrage ici n’est pas négociable. Et le graphisme de l’ombre fait partie de la photo”.
    Alors pourquoi dire ensuite :
    “L’ombre ne veut rien du tout” ??

    Quand aux 100 ans, il y avait un sourire(smiley) qui se voulait taquin et ne pensait pas recevoir une volée de bois vert de la part d’une “vieille”

    Bon je vois que je dérange,
    bonne soirée

  10. Ce n’est plus une photo, c’est la légende des siècles !
    🙂

  11. amb. Foin des serpents qui sifflent sur nos têtes (je sais que ce n’est pas un extrait de la Légende, merci!) is this better?

  12. Je préfère la version actuelle sans le virage excessif précédent !

  13. Effectivement Estienne, c’était un peu étouffant ce mordoré!

  14. Une lumière trop crue maintenant …

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.