hervé

Le réel émeut
16 Commentaires
  1. Où te trouves-tu pour faire une telle photo ? Très beau carré, très belle composition où le balayage de l’essuie-glace habille bien un ciel autrement trop vide : superbe !

  2. Le soleil sur le rectangle a dû stimuler mon cerveau anoxique, un vrai miracle 😉
    Nous sommes à 4000 m sur les hauts plateaux de Bolivie, un paysage aussi désolé que magnifique où les pistes semblent sans fin.

  3. Un voyage…
    Le grain est peut-être trop présent dans la partie du ciel mais c’est un détail que la Madone pardonnera bien vite à ce paysage/road movie très très bien cadré !

  4. Bien vu Hervé !

  5. Magnifique. Même les traces sur le pare brise sont à la bonne place, et donnent un dynamisme discret mais réel à la photographie. Sans parler de la madone, bien placée elle aussi, sans être pour autant envahissante, nous ramenant à l’intimité de la voiture. Chapeau!

  6. Comme mes prédécesseurs, atmosphère aventure bien rendu!

  7. Seul petit regret, peut-être, la madonne un peu coupée en deux par l’ombre :-/
    Mais un côté “Vallée de la mort” de Sieff non négligeable … mais côté passager 🙂
    Belle inspiration !

  8. Malgré la conquête espagnole, Pachamama est toujours invoquée et sa protection recherchée.
    Belle composition’.
    La courbure de la route s’harmonise avec la trace de l’essuie-glace.Le portrait est placé au croisement des lignes du tableau de bord et de la route.
    En jouant sur les niveaux pour assombrir l’ensemble et faire disparaître des zones sombres.

  9. corrections: – belle ‘recomposition’.
    – faire disparaître le grain des zones sombres.

  10. Pas la Madone, mais la Madre de D… 😉 et la Pachamama en symbiose dans ce pays.
    Le grain pourrait être atténué avec un logiciel ad hoc au pris d’une perte de netteté acceptable pour cette image, mais je tiens au détails dans les zones les plus sombres.
    Un “tirage” antérieur plus resserré au niveau du cadre et du contraste : ici
    Un choix à faire pour le tirage définitif sur papier.
    Merci à vous tous !

  11. Je pense que pour un tirage, la version en lien irait mieux, puisque une sorte de voûte contrastée “ferme” le panorama en hauteur… Par contre, j’ai l’impression que sur la version extérieure, le paysage a été forcé en carré.

  12. C’est bien ce que j’ai dit “resserré au niveau du cadre” mais pas forcé.
    C’est mon avis aussi le traitement de celle en lien et le cadrage ci dessus.
    Merci Alain-michel.

  13. Tout est bon pour se rassurer! 😉 Belle compo!

  14. Il faut “coloniser la colonie” mais pas étroitiser le grand large…
    😆

  15. “Il faut donc que tout ce qui se meut soit mû par un autre. Donc, si la chose qui meut est mue elle-même, il faut qu’elle aussi soit mue par une autre, et celle-ci par une autre encore. Or, on ne peut ainsi continuer à l’infini, car dans ce cas il n’y aurait pas de moteur premier, et il s’ensuivrait qu’il n’y aurait pas non plus d’autres moteurs, car les moteurs seconds ne meuvent que selon qu’ils sont mus par le moteur premier, comme le bâton ne meut que s’il est mû par la main. Donc il est nécessaire de parvenir à un moteur premier qui ne soit lui-même mû par aucun autre, et un tel être, tout le monde comprend que c’est Dieu.”
    St Thoma d’Aquin in Somme théologique, tome 1

    Une évidence, en somme !

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.