Essai Rolleiflex Automat 3,5/75mm, film Agfa optima 100 périmé



hervé

Le réel émeut
14 Commentaires
  1. Là, ce n’est plus un meeting, c’est une manif pour le “petit peuple de l’herbe”.

  2. Il y a des photos où la “patte” du Rollei est incroyable.

  3. Pas mal pour une optique conçue en 1902 ! 😉

  4. Il y a du contraste, mais il faut relativiser…

  5. Belle lumière, beaux contrastes, beaux noirs, beau carré …

  6. printemps, saison noire 🙂

    C’est très beau !

  7. Une belle tranche de contraste et de netteté dans une magnifique ambiance d’ombres charbonneuses : superbe !

  8. L’horizon est un peu inquiétant mais gardons espoir…. 😉

  9. pour un essai, je trouve ça réussi!

  10. Merci à vous, J’ai acheté cet appareil de 1951 ou 52 il y a un mois pour reprendre le temps de photographier, d’estimer la lumière (l’appareil est dépourvu de cellule intégrée)…
    Et quel plaisir de se pencher sur le verre dépoli un peu sombre où l’image semble apparaitre en relief.
    Encore un peu de frustration pour ne pas l’avoir encore utilisé en “photo de rue”.
    Une image peut-être.

  11. Belle acquisition.

  12. Je regrette que le point ne soit pas réglé sur au moins une paquerette.
    A cette réserve près, très belle ambiance!

  13. Hervé il n’a pas l’air du tout fatigué ce Rollei….
    Une belle lumière, assez d’accord avec Lois, UNE fleur nette aurait été un plus.
    On attend la suite…

  14. Hervé, pour le prix d’un compact numérique, je ne regrette pas cette acquisition.
    @Loîs et Joseph, il y a bien une fleur nette, mais elle ne nous montre pas ses fleurons, deux solutions possibles soit régler la mise au point soit effeuiller la marguerite 😉
    Seulement un essai qui montre que cet appareil n’est pas fait pour la macrophotographie.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.