Un autre rythme et d’autres végétaux : le mélange des genres …




Estienne

Apprenti en argentique avec ses labos rouges aux odeurs lourdes de leurs soupes chimiques avant d'évoluer vers le numérique et ses MégaOctets électroniques impalpables et inodores, depuis 50 ans mais toujours Photographe Amateur
15 Commentaires
  1. Très beau graphisme , traitement nickel , superbe lumière , tout me plait .Bravo!
    A bien y regarder peut être tamponner les quelques points blancs en haut à droite .

  2. A la limite d’un tableau abstrait! J’aime bien!

  3. Une impression d’arbres élancés, touffus…pour moi l’effet décalage fonctionne bien avec cet éclairage dans une sapinière!

  4. j’aime beaucoup cette vision végétale abstraite.
    Y’a du rythme, le traitement est nickel, ça marche super bien.
    Y’aurait peut être les petits points lumineux en haut à droite à dégager.

  5. anonyme c’est moi.

  6. Les petits points, je me suis posé la question … merci d’y avoir répondu ! 😉

  7. La forêt en ordre de bataille… Traitement adéquat, pour moi, ça fonctionne.

  8. En fait, j’ai l’impression d’être dans une cathédrale aux colonnades très resserrées. Les petits points lumineux figurant de lointains vitraux. Ce serait dommage de les occulter.

  9. J’aime beaucoup. Une photo que j’aurais aimé faire. Comme HR les points lumineux en haut à droite, en contre point de la très belle lumière en bas à gauche ne me gène pas du tout, au contraire .

  10. Les petits points blancs … les avis divergent et, comme disait Pierre Desproges “dix verges, c’est énorme !” 😉

  11. Les petits points blancs…pour moi ils sont utiles là ou ils sont! il y en aurait même plus que ce ne serait pas gênant…

  12. Plutôt que le doigt je regarde la lune. Et elle est là très belle. Alors les petits point blancs…

  13. Une très belle vision de la forêt.

  14. Beau rythme, un peu surréaliste.

  15. … Et les points blancs qui symbolisent à eux seuls, de façon on ne peut plus minimaliste, l’ouverture vers le ciel, permettent à cette photo de respirer, et d’exister , sans quoi elle ne serait que simple illustration .

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.