14 Commentaires
  1. Décidément j’aime beaucoup cette série …
    est ce le même arbre que sur “la pieuvre” et “hurlevent” ?

  2. C’est bien l’arbre d’hurlevent et la pieuvre, mon arbre d’amour, perdu au milieu de nulle part.
    Cette photo ne fait pas partie de saison blanche, pas assez de neige, même si ce jour là j’étais parti avec la ferme intention d’ajouter quelques images à la série, mais las, la neige avait déjà fondue. Je terminerais l’année prochaine.

  3. J’ai le même problème qu’avec la précédente ! Faut améliorer la technique du scanner !! Tu as des photos superbes mais dégradées (“salopées”) par ce scan ! Un arbre si beau, une si belle image … dommage ! 😉

  4. Il semble décidément que la technique du scan de négatif soit un monde à part…
    😉

  5. La présentation des photos est la qualité primordiale de cet art.On n’est jugé que par cette voie. Négliger celle ci, sous différent prétexte n’est ni excusable ni compréhensible. A chacun de faire des efforts nécessaires pour rendre cet art encore plus attrayant. C’est la réponse de la connerie du curseur.
    Si Estienne t’en fait la remarque, comme le sous entend aussi AMB (Je les rejoints tous les 2), il faut faire des efforts pour présenter un travail qui respect la photo.Sinon tu as le choix de présenter du trash mais c’est autre chose et ta photo n’est assez trash dans ce cas

  6. Certains donnent des leçons mais ils devraient déjà s’occuper de leur poutre dans l’oeil …

  7. @ Cormac , même si elle ne fait pas partie de la série ,elle a sa place à la suite des 2 autres et une belle place.
    C’est vrais que ces imperfections de scan sont visible , mais cela n’enlève rien à la poésie qu’elles dégagent.
    Beaucoup de photos sur LVEG sont techniquement parfaites , et pourtant ne dégagent que très peu émotions .
    Et comme pour le petite prince : « On ne voit bien qu’avec le cœur. L’essentiel est invisible pour les yeux. »

  8. Ce n’est pas une critique voilée. Plus je regarde des photographies argentiques numérisées à partir du négatif (à la différence des celles qui le sont directement à partir d’un tirage), plus je me dis que la duplicité de ces techniques en font des univers à part.
    Pour l’aspect des formats marine ici je me suis déjà exprimé sous d’autres publications et c’est toujours un peu gênant d’y aller d’une redite. La même photographie dans le site flickr prend déjà une autre dimension, même si l’aspect “passé à la toile émeri” persiste. Peut-être même qu’en vrai grand format, le parti pris esthétique passera mieux. Nous sommes un peu tous à la merci du caractère fluctuant des images, et il en faut parfois très peu pour que le charme passe, ou se rompe…
    😉

  9. @Henri: je suis assez d’accord avec toi au final, j’ai même pensé à mettre en sous titre au moment de poster, “fin de saison”.

    @Estienne et Amb: J’admets sans pb que le scan est un peu dégueu, pourtant je l’ai scanné en ayant le souvenir des scans de “saison blanche”, je me suis donc appliqué mais c’est sorti comme ça, je me demande si mon scan n’est pas en train de partir en cacahuète, je verrais avec les prochaines pelloches.
    Mais comme Henri je ne suis pas du tout un aficionado de la clarté technique et tout ces artefacts finissent par me plaire, apportant une certaine poésie. Après je comprends sans pb qu’on ne soit pas fan de ce genre de rendu. De plus si j’avais voulu chercher la “perfection technique”, je me servirai d’un xpan et non pas de mon horizon de communiste :).
    Pour la problématique de l’argentique que l’on numérise, je suis assez d’accord avec amb. Le mieux et le plus respectueux du grain et sans conteste la numérisation du tirage. Ce que j’ai d’ailleurs fait pendant un certain temps, si tu regardes mes derniers envois avant que je parte de lveg pendant quelques temps, ce n’était que des tirages. Mais quand le temps se met à manquer pour produire des tirages dignes de ce nom et que dans le même temps on a envie de partager les images que l’on prend, il faut faire un choix quitte à perdre une certaine qualité, c’est peut être dommage mais je l’assume totalement, car pour moi l’essentiel est quand même préservé.

    En tout cas merci pour votre interêt !!

  10. Perso je rejoins Henri. Ce grain ne me gène pas du tout ici, bien au contraire. Je trouve qu’il s’adapte à l’atmosphère “inquiétante”. C’est un plus, une bonne surprise comme parfois en photo. Par contre même si j’ai peu scanné à partir de pellicules je n’ai jamais rencontré ce problème voir là:https://www.lavieengris.com/?p=58528

  11. @ Cormac : avant de passer “complètement” au numérique, j’ai passé des soirées entières à scanner des négatifs N&B et je ne suis jamais arrivé à un aussi mauvais résultat ! Il faut dire qu’à l’époque, j’étais meilleur en technique qu’en photo ! Il fallait bien avoir au moins la qualité technique pour me donner l’envie de continuer … Aujourd’hui, j’espère avoir un peu combler l’écart ! 😉
    Tes photos sont belles, reste à y mettre un peu de technique ! C’est plus facile dans ce sens-là !

  12. Les “défauts” de cette photo ne me dérangent pas tant que cela au final. Cela lui donne un côté “vintage”.

  13. Comme Estienne, j’ai pas mal scanné de diapo et quelques négatifs avec un scanner de films uniquement, toujours en qualité maxi en 16 bits et avec un résultat très acceptable sans égaler la qualité d’une pdv numérique basse résolution d’un boitier des dernières générations…
    Je suis bien d’accord avec l’avis (2eme) d’Henri!

  14. Très belle photo, j’adore

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.