Mowgli

En mémoire de mes toutes premières photos d'adolescent en N&B
11 Commentaires
  1. Un accueil sympathique.

  2. J’aime bien, juste un peu plus de clarté sur ce sympathique sourire pour bien attirer le regard sur le sujet et pour moi ce serait parfait! (attention il y a un mauvais recadrage qui laisse des marges noires)

  3. Un sourire à décaler le passe-vues !
    😀

  4. @jb81 & amb: Les marges noires sont volontaires pour souligner qu’il s’agit d’un scan-argentique “d’époque”, tel quel non retouché.

  5. Ces marges, c’est très enquiquinant pour la post-prod, d’ailleurs…
    😆

  6. Belle frimousse et bel instantanné ; comme jb81, un peu de clarté sur le visage serait pas mal ! Les marges noires ne me posent pas de problème, au contraire – peut être plus évidentes si elles sont assumées ?

  7. D’accord avec JeF y compris sur le “problème” des marges !

  8. Un bel instantané…peut être il faudrait sortir le visage de l’ombre.
    @+

  9. Même avis que Kora. J’aime le rendu du mur et de la porte

  10. @ tous: Merci de votre passage et de vos propositions. Je suis d’accord avec l’unanimité;-). Il faudrait éclaircir le visage, mais je n’ai pas l’outil de retouche approprié pour traiter indépendamment une partie de l’image.

  11. Je relis votre réponse à mon commentaire et réalise que je me suis peut-être mal expliqué…
    Le smiley clin d’œil indique généralement qu’il y a un double sens ou un jeu de mot dans le texte. Donc j’avais bien compris qu’il s’agissait de ce que l’on appelle communément le “bord mou” du négatif. Avant l’irruption du numérique, c’était le garant d’une photographie non recadrée, une preuve chère à Henri Cartier-Bresson.
    Le problème c’est que cette époque est bien révolue et le numérique renvoie ces pratiques à des chimères puisque l’on peut à loisir reconstituer ce que l’on veut (ou ce dont on est capable) de façon tout à fait virtuelle. Je lis plus loin que vous ne disposez pas de logiciel de correction photo, et qu’il vous est donc impossible de travailler telle ou telle partie de l’image.
    Cela n’enlève rien au charme de “Coucou”, mais comment avez-vous fait pour éditer cette photographie. Le scan du négatif a-t-il été réalisé par vos soins ou confié à un laboratoire ? S’il a été réalisé par un laboratoire, pourquoi est il de travers (ce qui a engagé jb81 à penser qu’il s’agissait des marges de recadrage)…

    Pour conclure cette intervention, il existe des logiciels de traitement d’image peu onéreux. Pourquoi ne pas investir une centaine d’euro dans un outil qui permettra de potentialiser vos photographies ?
    Bon dimanche.
    😉

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.