9 Commentaires
  1. Toujours aussi excellent.Et la qualité de ce “24X36” est impressionnante .

  2. Deux expressions qui se perdent au loin et qui nous sortent de l’image…
    Je n’aime pas le cadrage, trop centré et trop vide.
    Je recadrerais pour retirer le haut et la partie gauche.
    Ou pour garder les projecteurs, couper la partie droite avec la bassiste, mais le regard vers la droite risque de mener la lecture directement en dehors.
    On peut faire des effets sympas avec les projecteurs mais il ne faut pas négliger le sujet principal.

  3. Oui, d’accord, le cadrage, etc.. etc… Mais j’ai un Arno en miniature, expressif, et quasiment palpable sur mon écran, et ça, c’est prodigieux !

  4. euh … expressif ?
    Il a plutôt l’air de se demander “qu’est-ce que je fous là ?”
    Sinon bien d’accord avec Jay question cadrage. Ensuite l’exposition trop claire ne rend absolument pas l’impression d’une salle de concert avec les projos se détachant de la pénombre.
    Pour le fan d’Arno, image sentimentale sans doute, photographiquement, peut mieux faire … 😉

  5. Visiblement, c’est de jour, en plein air, ce n’est pas dans une salle de concert.

  6. Merci pour vos conseils.
    Je vais essayer de la recadrer en prenant les idées de Jay et diminuer l’exposition selon Yvap qui ne me semblait pas si claire.
    Et nous verrons bien si Arno est toujours si palpable pour JMP.
    Sur une série de 26 photos prises c’est l’une des rare ou Arno a les yeux ouverts.

  7. Je préfère la première. Sur la seconde en lien tu perds trop en contraste et l’ambiance du concert n’y est pas non plus. Et puis c’est toi qui y étais, donc c’est toi qui juge de l’ambiance à restituer.

  8. Ok, le cadrage, le bassiste …
    Mais sa présence est véritablement saisissante alors laissons lui le mot de la fin :
    “Putain putain c’est vachement bien” (;-)

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.