Vila Franca do Campo, île de São Miguel, Açores.




Paulo Monteiro

Je suis né aux Açores en 1963. Je suis devenu photographe en 1985.
3 Commentaires
  1. La tête “coupée” du monsieur me dérange quand même un peu.

  2. puisse que le poisson c’est bon pour la mémoire, on
    ne coupe pas la tête du monsieur Paulo.
    Histoire d’avoir l’oeil.

  3. La tête coupée ne me dérange pas en soi. Ce qui me dérange un peu c’est qu’elle est seulement à moitié coupée.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.