8 Commentaires
  1. vaporeux, mystérieux, du grain…beau…

  2. La brume de Miribel a poursuivi son invisible chemin…
    Une excellente surprise !
    😉

  3. J’aime cette image à l’atmosphère qui évoque les brumes du temps où le chauffage au charbon était de mise à Paris, Londres et où les photographes ne connaissaient pas le numérique…

  4. C’est tellement ça OlivMo que j’ai failli l’appeler “Le temps du charbon” ou Tribute to Dickens…
    Quant au numérique… Euh! Telephone LG, écran brisé. Pas la grosse forme…
    merci Pascal et Alain-Michel… Comment ça surpris! :-))

  5. Très belle image ! Ah, le brouillard est un sujet magnifique avec ses voiles délicats qui recouvrent la laideur de nos environnements …

  6. Moi, je l’aurai bien intitulé “Tout doit disparaître”, même si, pour les soldes, il faut encore attendre un petit peu.

  7. Elle me fait effectivement penser à certaines photos des grands de l’ère argentique…

  8. Merci Estienne, M.HR et jb81. Le brouillard lui-même était d’époque. Les phares de voiture sauvent le cliché de l’anachronisme. Malheureusement, la mauvaise qualité technique interdit l’agrandissement. “Un jour, un jour viendra… couvert de roses…. “

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.