Grains de sel

Amateur de photographie et plus particulièrement argentique depuis 2010.
21 Commentaires
  1. Je n’aime pas toujours cette eau laiteuse, mais là franchement… Superbe!Et cette ombre qui gagne l’espace à l’est. Ouah!

  2. Immédiatement j’ai pensé à un graphiste japonais, Sato…

  3. Bonjour et merci vous deux !

    Je n’ai pas trouvé “ton” Sato Brigitte, as tu un lien par hasard ?

  4. Très beau !

  5. Retrouvé… Koïchi Sato. Un rapport lointain, mais c’est cette façon dont tu traites l’eau, cette opalescence, et l’irradiation de la lumière, ce fondu nébuleux…

  6. Opalescence : c’est le terme juste (comme d’habitude Brigitte !) et c’est la douceur personnifiée ! Avec le graphisme noir en contre-point, superbe !

  7. Très belle lumière, est-ce la côte d’opale, (pas si)surprenant d’imaginer une couleur en voyant une image en n&b !

  8. Comme souvent ce type de photo crée une ambiance totalement surréaliste.
    Dans le cas présent ces piliers et poutres donnent une perspective à l’infini et c’est un plus pour moi.
    @+

  9. Excusez moi Kora, cette photo comme la plupart de celles publiées par Grains de Sel est pleine de qualités (au point que mon écriture ne parvient plus s’exprimer), mais, pour autant, je ne parviens pas à y voir la moindre trace de surréalisme.

  10. Bonsoir, merci pour vos retours, je pense (il me contredira au besoin) que c’est de la pose longue dont parle Kora lorsqu’il parle de “type de photo”, on voit rarement une eau si calme en mer du nord 🙂

    C’est bien la côte d’opale Estienne et le terme opalescence prend encore plus de saveur à mes yeux, merci Brigitte.

  11. @ Mr HR il faut lire plus attentivement les commentaires.
    Les poses longues sur l’eau aboutissent toujours sur des environnements surréalistes c’est une remarque générale et qui ne vise pas spécialement la photo ci -dessus, vous ne pouvez pas prétendre le contraire.
    J’apprécie autant que vous les parutions de Grain de Sels.
    Bonne soirée

  12. Magnifique rendu, j’aime cette sensation d’aluminium liquide. Parfaitement composé, graphique et zen. Le type de photos que je serais fier de réaliser

  13. Ne pas confondre Surréalisme, du groupe homonyme et “surréalisme” de présentateur télévisé, qui signifie plutôt irréel, loin du réel, bref quelque chose qui dépasse l’entendement étant entendu que l’on a beaucoup d’autres choses à faire…
    😀

  14. D’accord avec AMB, il existe un photographe particulièrement représentatif, à mon avis, du courant surréaliste, il s’agit du mexicain Manuel Alvarez Bravo (“La bouche” étant, par exemple, très proche de certaines œuvres de Salavador Dali).

  15. Je ressens souvent dans tes images mettant en jeu l’élément liquide et la pose longue, un côté fantastique.
    Celle-ci, par ce qu’elle apporte d’irréel et de merveilleux avec cette armée de “bancs” qui semblent venir d’un autre âge, émergeant de cette brume compacte, en est une bonne illustration.

  16. Très belle composition, sophistiquée et sobre.
    Bravo.

  17. du fine Art en N&B. Votre travail m’évoque celui du photographe Michael Levin.
    http://www.michaellevin.ca/
    très belle photo!

  18. On est plus dans le même monde là, c’est très beau, merci pour le partage Raphael.

    Merci Lesmonier pour ton commentaire !

  19. Etang de Thau?

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.