Ce week-end en fin d’après midi.
Dites-moi tjrs pour le côté grisouille.
Merci d’avance.




alexandre

Photographe amateur fasciné par la simple complexité du noir et blanc.
7 Commentaires
  1. Pour moi c’est très bien maîtrisé, j’aime beaucoup.

  2. Celle-ci est beaucoup moins contrastée, et moins “impressionnante” que la dernière image que tu as posté. Ceci étant, dit, il y a de la matière, et en reprenant un peu les courbes, voir en forçant un peu de vignettage surtout sur les rochers, tu gagnerais en impact.

    Que t’chaô.

  3. Merci beaucoup pour vos commentaires. Moi qui avais des photos grisouilles comme l’a dit flo à juste titre. J’ai repris mon RP sur le développement des Photos en NB article fait par Philippe | Photofloue pour me remettre dans les rails.
    Merci pour les remarques je vais faire des tests.

  4. Désolé, je ne marche pas du tout.
    Je suis en complète opposition avec Armand.
    Beaucoup trop contrasté et surtout accentuation exagérée (halo blanc sur la maison et les rochers du haut) rendent tout ça très artificiel.
    La lumière douce et grise sublime de ce genre d’endroit que je connais bien sous les nuages et en fin de journée est complètement escamotée.
    Dommage, c’est elle qui est belle et magique, pas cette dramatisation hollywoodienne !

  5. @yvap : Je suppose que celle d’après ne te plait pas non plus car traité de la même façon.
    https://www.lavieengris.com/?p=5149
    En même temps ce genre de photos ne sort jamais directement de la boite.
    Je ne vois pas ou est le problème à dramatiser une photo surtout dans ce genre de conditions ou le ciel est bien chargé avant un orage.
    Pour l’accentuation je suis éventuellement d’accord avec toi j’ai peut être un peu trop forcé sur cette version web car elle est ressortie après la conversion JPG un peu plate et j’ai fais une accentuation sur le JPG final.
    Dernier point le bute était pour moi ici d’éviter un coté grisouille sur mes images comme indiqué dans le commentaire de la photo. Voilà aussi une raison d’avoir un développement plus contrasté, tout en essayant de garder toute la gamme des gris (suis-je allé trop loin, peut être ?).

  6. En effet je ne marche pas non plus pour la suivante.
    Il n’y a pas de problème à dramatiser, c’est un choix esthétique, c’est le tien, mais que je trouve “facile”.
    La question est la suivante : la dramatisation est-elle appropriée au sujet traité ? Dans le cas présent je ne pense pas.
    Pour moi c’est en contradiction avec la lumière typique de ces moments où au contraire on a l’impression que toutes les matières sont “fondues” entre elles et les reliefs estompés.
    Mais je te l’accorde c’est beaucoup plus difficile à rendre, même très délicat !
    Il ne faut évidemment surtout pas accentuer, ce qui comme ici exagère les détails des reliefs, donne l’impression d’une lumière crue et directe alors que c’est tout le contraire !
    Voilà pourquoi je trouve ça contradictoire. Mais encore une fois c’est un choix esthétique…

  7. Pourquoi pas un diptyque, marée basse, marée haute ,

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.