7 Commentaires
  1. Le point de vue sur Marseille et ses quartiers nord est de toute beauté. C’est rare que le portrait d’une ville soit ancrée par le haut, avec cette empreinte de Le Corbusier qui semble écraser la ville, prise en étau. Ici, ça fonctionne parfaitement bien, parce que c’est déroutant. Le choix du cadre force le regard.

  2. La série complète est magnifique. C’est la première fois que je vois Marseille sous cet angle et avec cette atmosphère. Je transfère ce lien à une amie qui a un appartement dans cet immeuble “du fada”.

  3. Cette chape de béton comme une épée de Damoclès qui évoque Marseille coincée, bloquée, presque écrasée. Poussée par le Mistral et bloquée par la mer, étouffée sous le poids des faits divers ressassés… J’aime beaucoup les deux quadrillages en haut et en bas qui renforcent l’idée précédente. Allez voir la série complète : très belle.

  4. Vous montrez ici la photo la plus sévère, d’un bâtiment dont l’avancée sur la ville ne montre que la ruine et porte en lui ce que vous donnez à voir: les barres d’immeubles qui l’ont suivi. Je préfère voir ici une vigie, comme un point d’interrogation ou une proposition de dialogue avec la ville, un principe qui est à l’oeuvre dans l’architecture du Corbu, une sorte de rétention critique à donner plus que ce qui est strictement nécessaire et prend les choses à leur racine , à leur essence. Partout l’être plutôt que l’avoir.
    La série est bien belle encore qu’incomplète. On attend votre vision de l’intérieur.

  5. Merci. J’ai quelques clichés de l’intérieur mais pas assez aboutis pour constituer une série. Cela nécessitera une nouvelle visite sur place, qui sera plus effective avec quelqu’un du lieu qui pourra me guider aux différents points stratégiques à l’intérieur….c’est un appel, à tout hasard…..(mon mail via mon site)

  6. Pour moi, moins une menace qu’une invitation à l’audace.

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.