Montalivet, France – 2012.




Christophe VERMARE

Petit-fils et fils au sein d'une famille Naturiste, la nudité m'entoure depuis mon plus jeune âge. Mon attrait pour les corps féminins et leur proximité régulière m'inondent de visions plus ou moins précises mais fortes. Ma rencontre avec Anne, épouse et muse aujourd’hui, catalyse le besoin de photographier. Cette passion ne me quittera plus. Je suis un photographe autodidacte. Soulagé des aspects techniques par mon cursus universitaire scientifique et technologique, je me consacre aux prises de vues et à la production de tirages et de livres qui représentent pour moi l’essence de la création photographique.
3 Commentaires
  1. j’accroche pas trop avec celle-ci alors que j’aime beaucoup le cadre.je pense que ça tient à la pose de la jeune femme.je ne la trouve pas en adéquation avec le reste. je suppose que l’effet souhaité par sa tête tournée est d’emporter notre regard vers la plage et la personne s’y baladant.
    je l’aurais plus vu dans l’eau pour mettre en valeur le jeu des vagues et de l’écume sur sa peau. là je la trouve trop extérieure à l’eau. je ne la sens pas en cohésion avec cet élément. elle ne le vit pas assez même si le mouvent de la vague sur sa jambe gauche est très beau. je l’aurais plus vu sirène, l’idée d’une symbiose avec la mer. ici la pose semble indiquée qu’elle ne s’y sent pas vraiment à l’aise. et puis il y a ce bras passé derrière le dos rejoignant l’autre bras au niveau du coude.cela me fait penser une certaine lassitude.

  2. @laeticia35 dans cette série il y a des photos jouant plus sur la symbiose dont vous parlez. Pour celle-ci l’idée directrice était, sur une base graphique du jeu de vagues et l’écume autour de ses cuisses, de partir vers une histoire. Suggérer un lien avec le petit personnage: qui est-il? que veut-il? se connaissent-ils? c’est cela qui a guidé la pose et l’attitude.
    Merci pour votre commentaire, c’est très intéressant pour moi de savoir ce que des observateurs extérieurs y voient.

  3. Quelle beauté !J’aimerais bien la rencontrer dans les calanques

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.