En écho à la publication de Kora (www.lavieengris.com/?p=45764), ces  fougères solarisées




Estienne

Apprenti en argentique avec ses labos rouges aux odeurs lourdes de leurs soupes chimiques avant d'évoluer vers le numérique et ses MégaOctets électroniques impalpables et inodores, depuis 50 ans mais toujours Photographe Amateur
2 Commentaires
  1. Houla ta photo est complètement cramée …. :-))
    Non sérieusement j’adore et je suis admiratif de ce type de traitement très adapté aux végétaux .
    @+

  2. Carré de fougères solarisées, je ne vois pas trop ce que le traitement apporte à la photo, mais j’ai surement besoin de lunettes

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.