Dans ce mariage des ruines et du printemps, les ruines sont redevenues pierres, et perdant le poli imposé par l’homme, sont rentrées dans la nature. A.Camus, extrait de Noces à Tipasa




7 Commentaires
  1. Celle-ci est trop grise, manque de contraste, écrasée de soleil de midi !

  2. Bonjour,

    même avis qu’Estienne, c’est un peu plat.

    Amicalement, Marckaos.

  3. Pour être original, manque de contraste pour moi aussi!

  4. Vous avez raison, cette photo sur écran manque de contraste, alors que sur tirage papier le contraste est bcp plus marqué. Je l’ai donc retravaillé en suivant vos conseils et en essayant de me rapprocher le plus du tirage papier. Il y’a quelques différences même si ce n’est pas flagrant. Après la lumière écrasante, c ‘est un peu aussi ce que je recherchais mais ce n’est pas facile après coup à modeler.

  5. Voilà des ombres plus fortes, plus intéressantes avec un ciel un peu plus dense : bien meilleur !

  6. C’est mieux, mais maintenant les ruines semblent plaquées sur le paysage…

  7. Estienne, c ‘est bizarre que tu parles du ciel, parce que je n’y ai absolument pas touché. J’ai simplement recontrasté les ruines et le sol, pour faire apparaitre plus de détail, mais peut être qu’avec ce nouveau contraste, le ciel apparait plus dense.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.