Tu ne supportteras pas l’ile déserte ou danse la sagesse des âmes…




Eric Boumard-Charrier

Si je photographie en chemin, je sais que j'aurais tenté une part du difficile... « Une respiration, pour moi, un mouvement presque vital, prendre une photo, un geste pourtant démocratisé, généralisé et banal aujourd’hui, sauf pour quelques uns… Des milliers de kilomètres parcourus, de reportages sociaux, à des instants de vie dans la rue, des photos et toujours ce lien à l’appareil, l’œil, une extension de mon regard, un fil tendu . J’observe, j’écoute, je laisse la place à l’instinct, ces moments magiques offerts… Jamais lécher, toujours le plus proche du naturel, de cette vérité à l’état pure…capturer l’instant ! »
13 Commentaires
  1. Belle plastique. Tout ça pour tomber entre le balai et la sauce de salade!
    Trop de mise en scène…

  2. Bonsoir.

    Scène de ménage avec tout ce désordre autour ?
    j’ai du mal à inventer une histoire sur cette photo.
    Je passe peut-être à côté de quelque chose que je ne perçois pas.

    Amicalement, Marckaos.

  3. Sais-tu que je ne touche pas aux âmes de cette maison et que j’étais le compagnon de ce moment . Ce lieu m’a invité à révéler cette jeune femme en chair et en os . Pour répondre à ton affirmation, je ne touche jamais aux éléments qui nous entourent .

  4. Oh non ! (>les autres commentaires) J’ai été touchée, transpercée par ce N&B, ce corps, cette pose, cette lumière, ce bazar, ce dos et ces pieds. Le trait de lumière blanche qui souligne sa silhouette, alors, oui, oui, oui !

  5. Une métaphore sur la condition de la femme(Nudité, vaisselle, balai)? En tout cas, c’est ce que cela m’évoque!

  6. J’aime. Il y a toute une histoire là, caché au fond de cette image et pour moi le balais ou la vaisselle ne sont pas automatiquement associés à la place de la femme. Il faut peut-être se départir de ces images qui nous collent au cerveau et décentrer notre regard 😉

  7. @Joanes: Je n’ai pas parlé de la “place”, mais de la condition des “femmes”. Malheureusement, cette “image qui nous colle au cerveau” est encore bien réelle…

  8. Les nus se font rares sur La vie en gris… Ce qui est étrange, ici, c’est l’aspect de torsion du cadre. Et il n’y a pas que la table qui en supporte les conséquences, tout fout le camp !
    😉

  9. j’ai du mal aussi, ça penche, c’est “fouillis” et je trouve que l’effet du bras gauche est “bizarre” 🙁

  10. L’ambiance et le traitement appliqué à cette photo me plaisent.
    Par contre le dos penché du modéle qui se rattrappe à la table n’est pas très esthétique.
    @+

  11. C’est une photo ratée et c’est une photo magnifique. Rien n’est à sa place, tout est tordu, mal foutu, et il en ressort pourtant une impression très forte d’une sorte d’équilibre global, miraculeux.
    Contrairement à Marckaos, je vois ici un formidable potentiel à histoires. Peut-être même cette photo ne vaut-elle que pour cela ?
    Bravo.

  12. Matoufilou résume finalement le mieux possible….

  13. Je suis tellement d’accord avec Louise!

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.