flo g

medecin anesthesiste,qui manque de temps mais sûrement pas de passion pour la photographie,et qui essaie de vaincre sa timidité en ouvrant un photoblog (grâce à R.P)ces jours ci
28 Commentaires
  1. Même collection que la précédente..

  2. une de mes préférées dans la collection 😉

  3. Superbe, très intéressant, mais est-ce encore de la photo ???
    (je n’ai pas eu le temps de voir la série).

  4. Je pense que oui.. 😉
    il n’y a aucun montage, aucun traitement particulier .. (film argentique ). D’apres vous, Jean-Marc, c’est quoi, si ce n’est pas de la photo ? 😉

  5. Comme c’est du télescopage impromptu …
    C’est donc de la photo télescopique ! 😉

    Egalement une de mes préférées …

  6. Plus que de la photo, une expression artistique qui la dépasse et la sublime…
    Ce n’était pas une critique bien au contraire, mais un constat, une réflexion.
    L’interpénétration des plans, la composition générale, me faisais plutôt penser à un montage. Mon commentaire n’est pas négatif, loin de là, cela me fait penser à une certaine “actualité” : “Duchamp, Man Ray, Picabia”
    The Moment art change for ever à la Tate Modern et l’expo alternative à Paris, Passage de Retz.

  7. magnifique

  8. et Flo G, je ne sais expliquer pourquoi mais je pense plus au douanier Rousseau qu’aux surréalistes … envie de voir la suite…

  9. Yvap: téléscopage impromptu et ininterrompu !! 😉
    contente qu’elle vous plaise, Yvap.. moi aussi j’ai un gros faible pour celle là..
    et rien qu’en regardant son foulard.. ( ce qui est amusant, c’est que je ne m’en étais pas aperçue en les photographiant )

  10. suite: oui, parce que j’étais tellement contente qu’elles choisissent cet endroit pour faire un pic-nic.. avec les ruines et les morts.. 😉

  11. Jean-Marc: merci beaucoup.. mais je pense que si je savais faire des montages photos, je ne priverais peut-être pas.. je ne sais pas..
    mais bon, ici, comme je l’ai pour la photo précédente c’est ce telescopage inattendu de lieux differents qui m’a vraiment emballé.. et je peux dire.. ému 😉

  12. c’est l’inconvénient du numérique… pas de télescopage inattendu 😉 … je me demande, depuis un moment, si je ne vais pas passer à l’argentique …
    c’est un truc qui me titille … mais bon, chut… je n’en n’ai pas fait part à mon mari, et il vient de m’offrir un D300 … et le labo, je ne sais pas où je pourrais le mettre…

  13. marie.. je n’ai pas de labo.. je scan les négatifs..

  14. oui, mais si je me lance… 😉

  15. J’avais glissé rapidement sur la première proposée, celle-là m’a fortement attiré, et les commentaires m’ont envoyé vers la série complète… où tout s’organise, offre sens et sensibilité. Bravo, même si – mais c’est très subjectif et personnel – je regrette la variété de rendus dans la série, qui m’a parfois obligé à “faire un effort” pour repérer la continuité

  16. Personnellement, je m’y recolle ( à l’argentique) !
    D’une part, je n’ai jamais abandonné mes vieux Nikon (F et F2), et d’autre part, j’ai acquis récemment un Hasselblad 500 CM avec un Sonnar 4/150 mm Carl Zeiss.
    Je ne pense pas qu’il s’agit de passéisme, mais quand je scanne mes films à 4800 dpi, nous sommes encore loin devant le numérique !
    En revanche, je n’ai plus réellement de labo après le développement, donc plus d’agrandisseur, plus de tirages baryté au sélénium, cela passe obligatoirement par le numérique, ou il faut me sponsoriser ! 😉
    Et pour la couleur c’est inabordable !!!

    @ Flo G : Rencontrez des radiologues, il doivent bien avoir encore une chaîne de développement NB argentique, à moins qu’à Marseille, toute l’imagerie médicale soit en IRM, donc numérique !!!

  17. Un peu sceptique au début, car pas tout compris, mais ça vaut la peine de s’y attarder et de la regarder, vraiment, un peu comme ces morceaux de musique qui nous déroutent en première écoute et qui se révèlent après plusieurs passages…

    PS: quel scanner est-il utilisé ici ? J’ai fait quelques essais, plutôt infructueux pour le moment…

    Merci !

  18. Je viens de voir la série sur le blog… assez épatant !

  19. Hien, merci d’avoir pris du temps pour les regarder.. le scanner est un Epson V750 PRO. Ce qui est bien c’est que vous pouvez travailler le negatif à la source, au moins au minimum (comme moi 😉 ) pour recuperer des tons dans les hautes et les basses lumieres.

  20. Jean-Marc: tout , absolument toute l’imagerie medicale est numérisée..

  21. Yvap: à propos des rendus.. j’y ai songé, et me demandais si je n’allais pas faire toute une série en n&b ( d’origine ) pour voir ce que ça donne..
    j’aurais bien aimé aussi vos avis à ce sujet ainsi que celui de philippeIphotofloue..

  22. @ Flo : De quel “rendus” parles-tu ?
    Peux-tu préciser ?

  23. je parlais des differentes tonalités que j’avais donné à chaque photo suivant son contenu et tout simplement suivant ce qu’elle pouvait m’inspirer.. sans faire de calcul, plutôt de façon instinctive.. mais à la lecture, comme une collection, je me demandais si c’était une bonne idée.. 😉

  24. Le principe des différentes tonalités ne me gêne pas du tout. Pas sûr du tout que si l’ensemble jouait sur une tonalité unique ce soit aussi “catalyseur” d’imaginations.
    Je regrette juste les 2 ou 3 qui n’en ont pas ou presque pas, ce sont elles qui “détonnent” dans l’ensemble.
    Et celle-ci sur le blog un peu trop verdâtre “à la Terry” à mon goût … 😉 Je l’aimerais plus chaleureuse.
    Mais bon tout ça est affaire de sensibilité personnelle, continue à faire confiance à ton instinct … il me paraît assez “affuté” !
    Et surtout ne tient pas compte des commentaires (sur ton blog) des férus de symbolique qui ne savent plus simplement voir.

  25. non, celle ci est plutôt dans les bleus tres sombre dans mon blog.. mais je comprends ce qui vous dérange Yvap.. je suis d’accord ;sur un manque, quelque part, d’unité sur les tonalités..

  26. Je serais partisan de rester dans la même tonalité de gris neutres sans chercher de virage autre qu’un équivalent de ce que rendrait en argentique un papier chaud ou froid (mais en faisant le choix de l’un ou l’autre).

    Les différences de densité entre les images sont suffisantes pour apporter du rythme dans la succession d’images quand on les voit comme un ensemble. Et ces photos sont encore plus fortes vues dans la série.

  27. merci, philippe, je vais faire un autre exemplaire de la série dans cet esprit là, pour voir ce que ça donne, parce que pour certaines, de rester dans une tonalité de gris, je me demande ce que ça va donner (par ex: les croix mêlées au sol et aux herbes )..
    enfin, ça a donné des envies d’argentique à certains.. !! 😉

  28. Un beau moment poétique.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.