13 octobre 2012, Champs-de-Mars, Paris.




bolerophoto

Ça vous gratouille ou ça vous chatouille
22 Commentaires
  1. Net ? Flou ? Étrange arrangement.
    On se demande bien où mène ce chemin pour myope-presbyte.
    Mais l’image attire. C’est l’effet voulu, je suppose.

  2. c’est vrai que l’image est attirante même si on ne comprends pas très bien ce que l’on voit, en tous les cas pour ma part !

  3. pas sûr de vouloir emprunter ce petit chemin , je vais attendre le prochain. 🙂

  4. Image très déroutante (il n’y a qu’à voir l’incertitude du chemin) et très inspirée. On peut même la regarder à l’envers, elle n’est ni plus ni moins énigmatique.
    je ne sais pas ce que je vois, mais j’aime ce que je vois.

  5. Autant de miroitements dans la ramure qu’à la surface de l’eau. Autant d’incertitudes dans le décryptage de ce qu’on voit, effectivement. Très belle.

  6. Un arbre sort du sol écraser par cette pluie, le photographe arrive juste après cette descende de l’arme pour y récolte les fruits du miracle de la nature…

  7. Je ne lancerai pas un pavé dans la flaque.
    Du tilt-shift à l’état naturel, sans traitement ni artifice.
    Juste l’imagination et l’œil !

  8. Un reflet ? J’ai du mal à voir ce que cette photo représente, mais, au final, j’aime bien le résultat !

  9. On se sent perdu dans cette image.
    Et ça fait du bien, vraiment réussi.

  10. Bravo !!!
    Cette profondeur magique, une belle Histoire ou Poésie.
    Merci.

  11. I like it ! C’est poétique, doux, et j’ai définitivement envie de plonger là dedans et de tester physiquement la profondeur de cette lumière. Bravo.

  12. Le renversement fonctionne effectivement très bien. Un bien bel objet photographique que celui-ci. En haut ? En bas ? On coule ? On refait surface ?

  13. Fantastique sans les deux “piquets ?” à gauche.

  14. Étrange , beau et mystérieux !
    Une photo comme j’aime 😉
    @+

  15. Merci à toutes et tous de vos retours.

    À chaque fois que j’essaye un noctilux, il pleut
    et je dois m’abriter sous la ramure des arbres vénérables.
    L’eau ruisselle et mes espoirs se diluent.

    Où suis-je ?

    Alors, jungle brésilienne, visages de cuivre
    et mines d’or de Salgado dansent devant mes yeux humides.
    Koudelka ricane de mes frissons;
    Burri me toise du haut de ses grattes-ciels…
    Depardon, au loin, hausse les épaules !

    Puis je reviens chez le marchand aux objectifs
    et lui rend le précieux petit caillou.

     “Alors Monsieur, ça vous a plu ? …

    — Oui, Monsieur. ”

  16. Un Noctilux. Allons donc, est-ce raisonnable ?

  17. Kudelka, le chorégraphe ? 😉

  18. Aussi !
    😀

    post-scriptum du 21/11/12 : Merci pour la correction d’orthographe, je viens seulement de réaliser…

  19. Une image qui laisse la place au rêve et à l’imagination de celui qui la regarde, j’aime beaucoup 😉

  20. Captivante et envoûtante. C’est vrai qu’elle intrigue; et c’est franchement réussi!

  21. @ Josée et Guinealéo = Merci de vos avis. Je retournerais essayer d’autres objectifs, alors !
    😉

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.