“Devant les parterres de mousse, regret d’être si grand.”
Sylvain Tesson




6 Commentaires
  1. De beaux dégradés de gris et superbe bokeh.
    @+

  2. Le regret d’être si grand … et pourtant, qu’il est doux de se coucher sur la mousse : magnifique de simplicité avec une large et belle palette de gris et de l’hypernetteté à la douceur des flous !

  3. De la vie dans cette belle photo, bravo, F

  4. Un duvet de plumes qui évoque aussi un ondoiement sous-marin.

  5. Peu importe l’origine de l’objet c’est en effet très chouette mais malgré tout il me manque un petit quelque chose dans cet espace blanc à droite un peu “creux” pour remonter l’œil qui s’est attardé sur le bas droit … non ?

    Tu n’aurais pas dit que c’était de la mousse j’aurais pensé aux plantes grasses rampantes qui retiennent le sable en bord de mer.

  6. Merci à tous pour vos avis qui dissipent un peu mes doutes.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.